Lisée veut un PQ plus «zen»

Plutôt que d'adopter un ton «grave, triste et... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Plutôt que d'adopter un ton «grave, triste et rabat-joie», Jean-François Lisée souhaite plus d'humour, de sourires en coin et de clins d'oeil. La réponse aux célébrations du 150e anniversaire du Canada avec L'Autre 150e en est un exemple, dit-il.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Jean-François Lisée veut faire «redécouvrir» le Parti québécois (PQ), un parti qui a péché par manque de «clarté» et de «constance» au cours des dernières années. Il veut présenter un PQ «zen», «décomplexé», moins «chicanier» et moins «hargneux».

Dans son discours d'ouverture du Conseil national, samedi, à Québec, le chef péquiste a invité son parti à corriger ses erreurs passées.

«Ces dernières années, plusieurs se sont détournés de nous, pas parce qu'ils nous connaissaient mal, mais parce qu'ils ne nous reconnaissaient pas, a lancé le chef Lisée. Nous n'étions pas clairs. Nous n'étions pas nets. Nous n'étions pas constants.»

Il a invité les quelque 500 délégués présents à adopter une «attitude nouvelle». Certains devraient aussi baisser le ton sur les réseaux sociaux, croit-il. Plutôt que d'adopter un ton «grave, triste et rabat-joie», il veut plus d'humour, de sourires en coin et de clins d'oeil. Il faut «accepter qu'on ne sera pas d'accord sur tout, qu'on ne va pas tous au même rythme, que l'important, c'est d'aller dans la même direction et viser la même destination».

Le Conseil national est l'occasion de présenter la proposition principale qui deviendra le prochain programme péquiste. Outre le report du référendum à un second mandat, la position du PQ sur la langue française risque de donner lieu à des débats au cours des prochains mois. Le président de l'association de Beauharnois, Marc Laviolette, juge déjà que la proposition ne va «pas assez loin». Il est convaincu que des amendements devront être apportés. «La langue française est en recul, a-t-il constaté. Il faut prendre plus de mesures que ça.»

Dans son allocution, le chef a répondu d'avance à ses critiques. M. Lisée ne souhaite pas faire appliquer la loi 101 aux cégeps. Il juge néanmoins faire preuve d'une «audace nouvelle» en choisissant d'autres combats. Comme un examen de français obligatoire pour obtenir un diplôme dans un cégep anglophone, la loi 101 dans les entreprises de 25 à 49 employés, des mesures pour s'assurer que Montréal reste majoritairement francophone, l'exigence que les nouveaux arrivants parlent français. «Efficace et rassembleur, a dit M. Lisée. Si on essayait ça, pour une fois?»

La proposition principale sera étudiée par les instances locales et régionales du PQ au cours des prochains mois. Des modifications seront débattues en septembre, lors du Congrès des membres du PQ, où sera adoptée la version finale du programme. La proposition comprend des volets sur l'économie, les régions, la culture, la social-démocratie, l'environnement et l'action internationale.

Le PQ s'ausculte

Ex-candidat au leader et aujourd'hui conseiller spécial au chef, Paul St-Pierre Plamondon a livré les constats de sa tournée Osez repenser le Québec. L'enjeu de la «fiabilité» du PQ est revenu dans les critiques entendues, dit-il. Sur le plan environnemental, par exemple, notamment dans les dossiers d'Anticosti et de la cimenterie McInnis. La charte des valeurs et le virage identitaire ont aussi fait des dégâts. «La perception est que le PQ aurait pu être plus cohérent», a dit M. St-Pierre Plamondon. Il plaide en faveur d'une structure moins hiérarchisée, plus axée sur la «co-création», pour attirer davantage les jeunes.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer