Trudeau plus sympathique à la princesse Leia qu'aux victimes du terrorisme, selon Blaney

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) L'aspirant à la direction du Parti conservateur du Canada, Steven Blaney, a reproché mercredi au premier ministre libéral Justin Trudeau d'être plus sympathique à la défunte interprète de la Princesse Leia dans la série «Star Wars», Carrie Fisher, qu'aux victimes du terrorisme.

«Quand la Princesse Leia est décédée, le premier ministre n'a pris que quatre heures à réagir alors que pour l'attaque terroriste où un camion a fait 12 morts au marché de Noël de Berlin, il lui a fallu trois jours pour avoir une réaction décente», a dénoncé le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis lors d'une conférence de presse tenue à Québec où il annonçait sa stratégie pour protéger le Canada contre le terrorisme et améliorer la protection civile.

«Quand la Princesse Leia est décédée, le premier... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.0

Agrandir

«Quand la Princesse Leia est décédée, le premier ministre n'a pris que quatre heures à réagir alors que pour l'attaque terroriste où un camion a fait 12 morts au marché de Noël de Berlin, il lui a fallu trois jours pour avoir une réaction décente», a dénoncé le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, lors d'une conférence de presse tenue à Québec, mercredi.

Le Soleil, Erick Labbé

M. Blaney propose entre autres la mise sur pied d'un groupe de travail conjoint de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) et du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) pour lutter contre l'émergence des actes terroristes individuels, d'investir dans un nouvel établissement pour moderniser le Centre national de coordination des urgences, de créer un Centre canadien pour la prévention de la radicalisation et d'élargir les pouvoirs du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité. Il créerait aussi un corps de bénévoles fournissant un appui technique et logistique dans le domaine de la protection civile nationale.

L'ex-ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile ajoute qu'il n'hésiterait pas à faire plein usage des forces spéciales d'élite des Forces armées canadiennes (Deuxième force opérationnelle interarmées) pour secourir les Canadiens pris en otage par des organisations terroristes. «On a vu d'autres pays le faire de façon efficace», a-t-il indiqué, soulignant toutefois qu'aucun Canadien n'était présentement détenu en otage à l'étranger.

Au premier ministre Trudeau, Steven Blaney a également demandé de ne pas modifier la loi antiterroriste C-51 qu'il a déposée en janvier 2015 en plus de lui proposer de la bonifier avec les éléments de la stratégie qu'il vient de déposer. «Le premier devoir d'un gouvernement est de protéger ses citoyens. En tant qu'ancien ministre de la Sécurité publique qui a adopté la loi antiterroriste, je demande formellement à Justin Trudeau de maintenir ces mesures essentielles pour assurer la sécurité de tous les Canadiens.»

«Plusieurs centaines d'actes terroristes sont commis chaque mois à travers le monde. Ce sont des chiffres qui font frémir, une réalité brutale. Il existe une menace terroriste, elle fait des milliers de victimes et elle est principalement d'inspiration islamique», a-t-il enchaîné, ajoutant qu'à sa connaissance, un seul acte terroriste avait été commis au Canada cette année, soit en mars quand un homme a poignardé des soldats dans un centre de recrutement de l'armée canadienne à Toronto.

Course à la direction du PC: déjà la somme requise

Le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a déjà la somme requise pour sa campagne à la direction du Parti conservateur du Canada.

«Je suis agréablement surpris des résultats depuis le début de ma campagne et par l'accueil enthousiaste que je reçois partout au Canada», a déclaré M. Blaney en conférence de presse. «Il fallait d'abord que chaque candidat dépose 25 000 $. Ensuite, il faut déposer 50 000 $ le 31 décembre et 25 000 $ le 27 février. Moi, j'ai déjà payé en novembre la totalité de ce montant, soit 100 000 $. Mes objectifs financiers sont atteints»

Il dit maintenant se préparer au troisième débat des candidats à la succession de Stephen Harper qui aura lieu à Québec le 17 janvier. «Ce troisième débat est important, il constitue une accentuation du rythme de la campagne. Pour moi, j'estime que c'est là que la campagne débute pour vrai», a-t-il commenté, ajoutant qu'il était heureux de l'attrait pour le Parti conservateur qui était suscité dans le public par l'ensemble des candidats dans la course.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer