Exclusif

Succession de Stephen Harper: Daniel Fournier en consultations intensives

Les pressions en faveur de la candidature de... (La Presse, Hugo-Sébastien Aubert)

Agrandir

Les pressions en faveur de la candidature de Daniel Fournier se font plus fortes, à la lumière d'un sondage de la firme Forum Research, montrant que 53 % des gens consultés sont toujours en attente de «quelqu'un d'autre» lorsqu'on leur fait la liste des huit candidats connus.

La Presse, Hugo-Sébastien Aubert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Montréalais Daniel Fournier, chef de la direction d'Ivanhoé Cambridge, la filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement, multiplie ses démarches dans le but de se présenter à la succession de Stephen Harper. Le Soleil a appris que M. Fournier a tenu de nombreuses rencontres de consultation partout au Canada au cours des dernières semaines.

«Il n'ira pas là s'il n'a pas une chance réelle de gagner», a raconté une source proche de M. Fournier. D'autres sources signalent que le temps presse pour l'annonce de sa candidature, parce que le prochain débat des candidats se tiendra à Québec le 17 janvier.

Les pressions en faveur de sa candidature se font plus fortes, à la lumière d'un sondage de la firme Forum Research, montrant que 53 % des gens consultés sont toujours en attente de «quelqu'un d'autre» lorsqu'on leur fait la liste des huit candidats connus. Le député ontarien Michael Chong ne récolte que 10 % des appuis, alors que Steven Blaney et Maxime Bernier doivent se contenter chacun d'un maigre 5 %. Les autres noms avancés par les sondeurs sont Lisa Raitt (8 %), Kellie Leitch (7 %), Chris Alexander (6 %), Andrew Scheer (3 %) et Brad Trost (2 %).

Daniel Fournier a toujours nié son intention de briguer la succession de Stephen Harper, mais il a continué de mesurer ses appuis. Les derniers sondages indiquant une baisse de la popularité des libéraux de Justin Trudeau confortent les conservateurs. Ils sont nombreux à penser qu'une candidature économique pourrait l'emporter aux prochaines élections, qui porteront nécessairement sur l'économie et les finances de l'État.

M. Fournier a déjà tâté de la politique : il a été candidat conservateur contre Jean Lapierre dans Outremont en 2006. Il a ensuite décliné une offre de poste au Sénat, et il a résisté aux avances de Jean Charest qui voulait l'amener à Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer