Khadir charge l'«État mafieux»

Amir Khadir, député de Québec solidaire... (Photo Robert Skinner, Archives La Presse)

Agrandir

Amir Khadir, député de Québec solidaire

Photo Robert Skinner, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dans une charge au vitriol, le solidaire Amir Khadir affirme que l'ex-maire Gilles Vaillancourt a bénéficié d'une «protection» au plus haut niveau de l'État pendant plus de 20 ans «pour opérer en toute impunité».

M. Khadir a l'habitude des sorties à l'emporte-pièce. Pour certains, il dit la vérité toute crue; pour d'autres, il voit des complots là où il n'y en a pas nécessairement.

Commentant l'emprisonnement de l'ex-maire de Laval, il y est allé, jeudi, d'une charge à fond de train en montrant du doigt les différents gouvernements du Québec.

Gilles Vaillancourt «n'aurait pas pu commettre tous les méfaits qu'il a commis pendant plus de 20 ans» s'il n'avait pas eu «une protection au plus haut niveau au sein de l'État québécois», a-t-il lancé en point de presse.

Il a rappelé que Serge Ménard, alors qu'il se présentait pour la première fois sous la bannière du Parti québécois, s'était vu offrir en 1993 une enveloppe contenant 10 000 $ des mains du maire Vaillancourt. Celui qui allait plus tard devenir ministre de la Sécurité publique du Québec et, plus tard encore, député du Bloc québécois à Ottawa, l'avait refusée sur-le-champ. Il n'a accepté de dévoiler cet épisode que 17 ans plus tard, en 2010.

«Comment est-ce que celui que Gilles Vaillancourt a essayé de corrompre, celui qui était député de Laval et qui est devenu ministre de la Sécurité publique, ministre de la Justice, n'a rien fait? Comment est-ce qu'on peut expliquer ça?»

«Rien n'a été fait»

En 2002, un candidat du Parti libéral du Québec, Vincent Auclair, qui a quitté la politique provinciale depuis, s'était lui aussi vu proposer une somme d'argent par Gilles Vaillancourt, a également tenu à rappeler Amir Khadir pour passer des péquistes aux libéraux.

«Rien n'a été fait contre Gilles Vaillancourt» après ces épisodes, a tonné le député de Mercier. «Qu'est-ce qu'on peut en déduire raisonnablement? Dans le Québec et dans le Laval qu'on connaît aujourd'hui, après la commission Charbonneau, est-il possible de penser un instant que ça, c'est un pur hasard, qu'il n'y avait pas une volonté politique de laisser faire?»

«Pour certains politiciens qui ont été au pouvoir pendant longtemps, on pouvait opérer au Québec exactement comme dans une république de bananes.» Sur sa lancée, Amir Khadir a évoqué un «État mafieux».

Le solidaire n'a pas manqué de viser l'ex-premier ministre Jean Charest. Il a suggéré que la reconnaissance de culpabilité de l'ancien maire, qui lui évite la tenue d'un procès public, lui sourit, à lui, ainsi qu'à d'autres libéraux. Cette reconnaissance de culpabilité ferait l'affaire de «beaucoup de gens dans le gouvernement, dans l'entourage de M. Charest - sans doute de M. Charest lui-même - et de tous ceux nommés par M. Charest et le Parti libéral depuis toutes ces années dans toutes les échelles de l'administration, y compris à la justice».

«Personne au-dessus des lois»

Pour le premier ministre Philippe Couillard, l'emprisonnement de Gilles Vaillancourt démontre que personne au Québec n'est au-dessus des lois. 

Pour le Parti québécois et la Coalition avenir Québec, la peine de l'ancien maire aurait sans doute été plus lourde sans l'arrêt Jordan de la Cour suprême du Canada, qui fixe des délais pour la tenue d'un procès. Ils ont fait valoir que le rapport de force est désormais moins grand qu'il l'était dans les négociations que peuvent avoir les avocats de la poursuite avec ceux de la défense. Dans ce cas-ci, la poursuite a abandonné l'accusation de gangstérisme qui pesait contre Gilles Vaillancourt.

Des ententes comme celle-là, il en existe depuis des années et il en existera encore, et ce, dans l'intérêt primordial de la justice, a dit M. Couillard.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer