Événements de Val-d'Or: pas l'impasse, mais presque

Le premier ministre Philippe Couillard a rencontré, mercredi,... (La Presse canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le premier ministre Philippe Couillard a rencontré, mercredi, le chef de l'Assemblée des Premières Nations, Ghislain Picard (à l'arrière).

La Presse canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ce n'est pas l'impasse, mais presque. Le gouvernement de Philippe Couillard et les nations autochtones ne sont toujours pas parvenus à s'entendre sur la suite à donner aux événements de Val-d'Or.

Le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, a réitéré mercredi au premier ministre Philippe Couillard sa demande d'instituer une enquête publique proprement québécoise. Il lui a remis en main propre les détails de la requête des Premières Nations de mettre sur pied une «Enquête judiciaire indépendante provinciale sur les relations entre les services policiers et les Premières Nations du Québec».

Une requête que le gouvernement dit accueillir avec ouverture, bien qu'il entende soumettre une contre-proposition le plus rapidement possible.

Cette «enquête judiciaire» serait constituée en vertu de la Loi sur les commissions d'enquête, selon le document présenté. Un juge agirait à titre de président de la commission. Il en serait l'unique commissaire.

Selon le libellé de la proposition, la commission devrait se pencher sur les éléments suivants :

• Tous les aspects concernant les relations avec les services policiers; 

• Tous les aspects concernant l'administration de la justice «auprès de la clientèle autochtone»; 

• Toute situation de racisme systémique guidant des pratiques d'intervention auprès de la clientèle autochtone.

En toute logique avec ce qui précède, les recommandations toucheraient aux aspects suivants, précise encore le document :

• Les relations entre les services policiers et la clientèle autochtone du Québec;

• Le développement d'une relation de confiance entre les services policiers et les personnes autochtones au Québec;

• L'efficacité des opérations et des services policiers.

L'enquête réclamée devrait porter son regard sur les 15 dernières années. Son rapport devrait être remis au plus tard le 31 décembre 2017.

À l'issue de sa rencontre avec Philippe Couillard, Ghislain Picard a dit sentir une ouverture de sa part.

Le gouvernement soutient n'avoir jamais fermé la porte à double tour à la demande d'une enquête provinciale. Chose certaine, il a toujours affirmé du même souffle vouloir s'en remettre à la Commission d'enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, du moins sur le volet des relations entre les forces policières et les nations autochtones - à la commission fédérale, donc.

Valse-hésitation

Sur le «racisme systémique», le gouvernement Couillard a songé à mandater la Commission des droits de la personne du Québec. Il n'a toujours pas écarté officiellement cette idée, mais le premier ministre et ses ministres Martin Coiteux (de la Sécurité publique) et Geoffrey Kelley (des Affaires autochtones) sont aujourd'hui obligés de constater que M. Picard et les autres chefs tiennent à une commission d'enquête indépendante pilotée par un juge. Cette commission pourrait contraindre qui elle le voudrait à venir témoigner.

«On ne peut pas imposer une solution», a reconnu M. Kelley en ajoutant qu'une contre-­proposition pourrait néanmoins être faite. 

Récemment, Philippe Couillard a déclaré comprendre la «frustration» et le «désespoir» créés par la «non-issue des démarches policières et judiciaires» relativement à des actes qu'auraient commis des policiers de la Sûreté du Québec contre des femmes autochtones à Val-d'Or.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer