Les libéraux sont «en panique», estime le PQ

Jean-François Lisée a été couronné chef du Parti... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Jean-François Lisée a été couronné chef du Parti québécois, vendredi.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Philippe Couillard «est en panique» après l'élection de Jean-François Lisée comme chef du Parti québécois (PQ). C'est du moins l'impression qu'il a laissée aux péquistes en comparant la formation politique aux «partis populistes d'Europe», samedi.

La réplique du PQ aux attaques de M. Couillard est venue du député Pascal Bérubé. Celui qui a appuyé Jean-François Lisée lors de la course à la chefferie a qualifié de «ridicule» la sortie du premier ministre.

«Le premier ministre est en panique dès le premier jour. Aujourd'hui, c'est moi qui lui réponds, mais la mauvaise nouvelle, c'est que ce sera M. Lisée [aux élections] dans deux ans», a-t-il lancé.

M. Bérubé a martelé un message qui risque de revenir à plusieurs reprises dans les rangs péquistes d'ici les élections de 2018. «Il y a un argument qui vient de tomber pour les libéraux», a-t-il dit, en parlant du référendum sur la souveraineté. Jean-François Lisée place au sommet de ses priorités de chasser les libéraux du pouvoir. Il n'envisage un processus référendaire que sous un gouvernement péquiste fort en 2022. Il croit ainsi éviter l'épouvantail du référendum, stratégie utilisée par les libéraux, notamment en 2014 contre Pauline Marois.

Manque de tact, selon Bérubé

Le député de Matane-Matapédia juge que M. Couillard a manqué de respect au neuvième chef du PQ en décochant des attaques aussi virulentes dès le lendemain de son élection. «Ça manque de courtoisie pour un homme qui aime nous ramener ses bonnes manières.»

M. Couillard a entre autres affirmé, depuis l'Islande où il était en mission, que son nouvel adversaire prônait «un nationalisme de peureux» et «d'assiégés», qui force le Québec «à se replier sur lui-même».

La veille, dans les minutes suivant le couronnement de M. Lisée, les libéraux étaient passés à l'offensive dans un communiqué censé féliciter le nouveau chef élu à la tête du PQ. Après avoir salué l'élection de M. Lisée en une ligne, le ministre Sébastien Proulx a décoché ses flèches. «Le PQ est dépassé par la réalité, les Québécois ne veulent plus entendre parler de séparation. Le PQ aura beau changer de chef, il n'arrivera pas à changer son ADN», pouvait-on lire.

Pascal Bérubé croit que les libéraux auraient pu faire mieux. «M. Couillard aurait pu saluer un engagement important dans le service public. Il aurait pu faire ça. Ça mérite d'être souligné.»

M. Bérubé a de loin préféré la réaction de la Coalition avenir Québec. «Félicitations Jean-François! Nous sommes des adversaires politiques, mais j'admire ceux et celles qui font le choix du service public et qui contribuent au développement de notre société», a seulement déclaré le chef caquiste François Legault.

Une tradition brisée

De l'avis du spécialiste Éric Montigny, Philippe Couillard a dérogé à une vieille tradition en politique québécoise lorsqu'il a lancé des attaques virulentes contre Jean-François Lisée, samedi.

«J'ai eu une réaction de surprise. Il y avait une tradition au Québec quand on représente [la province] à l'étranger; on ne fait pas de politique interne. On ne blâme pas les adversaires sur une tribune internationale», a expliqué le directeur éxécutif de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, à l'Université Laval. «Je comprends que M. Couillard ne respecte pas cette tradition. On ne commence pas à laver du linge sale [sur les tribunes internationales].»

M. Couillard se trouvait en Islande, samedi, où il participait à la conférence internationale Arctic Circle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer