Nouvelle demande de la CAQ pour une enquête du vérificateur général sur Nadeau

Les liens privilégiés entre Laurent Lessard (photo) et... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Les liens privilégiés entre Laurent Lessard (photo) et Yvon Nadeau font l'objet de questions de la part de l'opposition.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La Coalition Avenir Québec réitère sa demande auprès du gouvernement pour que le vérificateur général du Québec enquête sur des aides financières accordées entre 2008 et 2016 à des entreprises ou organismes dans lesquels était impliqué Yvon Nadeau, ex-attaché politique et ami de longue date de l'actuel ministre des Transports Laurent Lessard.

Depuis des semaines, l'intégrité de M. Lessard, est mise en doute par l'opposition.

Mercredi, la CAQ a présenté une motion sans préavis afin que l'Assemblée nationale demande au vérificateur général du Québec d'analyser les processus ayant mené à l'octroi des subventions dans lesquelles était impliqué Yvon Nadeau.

Le refus du gouvernement de débattre de cette motion a poussé le député caquiste, Simon Jolin-Barrette, à écrire une lettre adressée personnellement au premier ministre Philippe Couillard pour lui faire part de sa requête. La lettre a été publiée dimanche.

En entrevue à La Presse canadienne, le député de Borduas a expliqué que même si le gouvernement a refusé de débattre de la motion, M. Couillard, en tant que premier ministre peut prendre la décision de mandater le vérificateur général du Québec pour enquêter.

Une enquête est nécessaire selon lui, car la confiance de la population est ébranlée.

«Il y a de nombreux soupçons qui s'accumulent. Tous les jours, on apprend un nouvel élément, donc je pense que pour faire la lumière sur le dossier, pour s'assurer que le cabinet de M. Lessard a agi avec éthique et transparence, c'est important qu'on ait le résultat d'une enquête d'une personne indépendante, donc le vérificateur général du Québec», a-t-il dit.

Liens privilégiés

Les liens privilégiés entre M. Lessard et Yvon Nadeau font l'objet de questions de la part de l'opposition relativement à trois dossiers: Pyrobium Énergies, Innoltek et les chalets du mont Adstock, dans la circonscription du ministre.

L'entreprise Pyrobium Énergies, appartenant à Yvon Nadeau, a reçu une subvention de 3 millions $ en 2015.

En plus de diriger l'entreprise Pyrobium Énergies, il s'occupait notamment du développement des affaires et siégeait au conseil d'administration d'Innoltek, une entreprise qui cherchait à obtenir du gouvernement des avantages fiscaux. Innoltek, une entreprise issue d'Oléoteck, un centre de transfert de technologie, affilié au Cégep de Thetford Mines, a reçu 5 millions $ du gouvernement en 2011.

Autre source d'inquiétude pour l'opposition: le gouvernement a aussi versé une subvention de plus d'un million de dollars en 2008 à la station de ski du mont Adstock, ouvrant la porte à un promoteur qui a construit des chalets au pied des pentes. Le gestionnaire de la location des chalets de la station de ski était le même Yvon Nadeau.

Ce dernier a été à l'emploi du ministre Lessard de 2003 à 2013, puis de 2014 à 2015, soit jusqu'à ce qu'il reçoive la subvention demandée un an plus tôt pour son entreprise, Pyrobium Énergies.

L'épouse de M. Nadeau, Stéphanie Donato, était elle aussi employée du ministre Lessard à son bureau de comté, de 2012 à 2015. Le ministre est aussi le parrain du fils du couple.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer