«L'austérité a fait mal», dit la protectrice du citoyen

La protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La protectrice du citoyen lance un «signal d'alarme». Ce sont les citoyens les plus vulnérables du Québec qui ont fait les frais de «l'austérité» des dernières années et non pas la machine bureaucratique.

Sans remettre en question l'importance de finances publiques saines, Raymonde Saint-Germain constate une «sous-estimation» des conséquences des compressions budgétaires sur les Québécois. 

«L'austérité a fait mal», constate la protectrice. Selon elle, malgré les promesses d'optimisation et de protection des services, les coupes «ont été moins éprouvantes pour la bureaucratie que pour les personnes vulnérables».

Les exigences budgétaires imposées aux ministères et aux organismes publics les amènent à interpréter les lois de manière trop restrictive, selon elle. Particulièrement pour des gens dont les besoins ne correspondent pas parfaitement aux normes. 

«Au fil des ans, les compressions budgétaires touchent de plus en plus les services directs à la population, et on a des conséquences comme des longs délais, des avantages ou des indemnités réduits, des services auxquels on n'a pas accès avec l'intensité requise, en temps opportuns ou tout simplement pas accès», a dénoncé Mme Saint-Germain. 

La liste des plaintes fondées reçues par la protectrice lui permet de nommer plusieurs secteurs qui ont souffert des coupes : le soutien à domicile, les enfants autistes, les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, les jeunes en difficulté, les personnes âgées, etc. 

La protectrice montre du doigt la réforme structurelle du réseau de la santé, le projet de loi 10, qui a engendré des problèmes qui ont réduit l'accès aux services. Il est «trop tôt» pour faire l'appréciation de la réforme du ministre Gaétan Barrette, selon Mme Saint-Germain. Mais elle constate que, dans le cadre des fusions d'établissements, l'offre de services retenue a systématiquement été la moins généreuse des établissements regroupés. «On a nivelé par le bas pour mieux répondre à la demande», constate Mme Saint-Germain. 

Elle est préoccupée par les listes d'attente. «Les délais d'accès ne diminuent pas et, dans certains cas, augmentent substantiellement», a-t-elle déclaré. 

Fonctionnaires louangés

La protectrice ne jette pas la pierre aux fonctionnaires, dont elle salue la compétence et le «coeur à l'ouvrage». Elle constate qu'ils «ont à composer avec une réalité très difficile» parce que les compressions leur compliquent la tâche.  

Malgré cela, elle critique la lourdeur de la bureaucratie et ses «exigences excessives», comme ces «formulaires conçus pour celui qui les administre et non celui qui doit les remplir». Elle déplore aussi le travail en silo des ministères et le corporatisme des médecins. 

Le premier ministre Philippe Couillard a répliqué qu'à son avis, ce sont les déficits et l'endettement qui menacent le plus les services publics parce qu'il mine la capacité d'action du gouvernement. 

Les réinvestissements en éducation et en santé viendront «parce qu'on s'est doté des marges de manoeuvre qu'on avait perdues», a déclaré M. Couillard. 

Le Parti québécois s'est insurgé contre les «conséquences néfastes» de la réforme de la Santé. «L'équilibre budgétaire a été atteint sur le dos des patients et grâce à une réduction des services», a constaté la députée Diane Lamarre.

Partager

À lire aussi

  • Brigitte Breton | Déni et défi des libéraux

    Brigitte Breton

    Déni et défi des libéraux

    ÉDITORIAL / Le gouvernement a beau faire miroiter des investissements en santé, la façon dont Philippe Couillard a réagi à l'accablant rapport de la... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer