Droits de la personne: le Canada n'est pas parfait, dit Trudeau.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andy Blatchford
La Presse Canadienne
Hong Kong, Chine

Justin Trudeau a reconnu que le Canada n'est pas parfait au chapitre des droits de la personne, quand il a discuté de cette épineuse question avec les dirigeants chinois.

Le premier ministre a levé mardi une partie du voile sur les échanges qu'il a eus la semaine dernière à Pékin, notamment avec le président chinois Xi Jinping et le premier ministre Li Keqiang.

M. Trudeau a déclaré devant des hommes d'affaires hongkongais qu'il a mentionné plusieurs de ses inquiétudes à ce moment, entre autres en ce qui concerne des dossiers consulaires, la primauté du droit, la gouvernance et la corruption.

«(J'ai) parlé des défis, mais aussi du fait que le Canada n'est pas blindé face aux critiques en ce qui concerne les droits de la personne», a-t-il dit au moment de répondre aux questions après cet événement organisé par la Chambre canadienne de commerce de Hong Kong.

«Plusieurs pays sont d'avis que les nations étrangères ou les observateurs étrangers ne devraient pas se mêler de leurs affaires internes», a ajouté le premier ministre.

M. Trudeau dit avoir souligné qu'un rapporteur des Nations unies a publié il y a quelques années un «rapport accablant» concernant le traitement des autochtones au Canada, notamment en ce qui concerne les femmes tuées ou disparues.

«Plusieurs pays sont d'avis que les nations étrangères ou les observateurs étrangers ne devraient pas se mêler de leurs affaires internes.»


Cet événement à Hong Kong survient au dernier jour de sa visite officielle de huit jours en Chine, pendant laquelle il s'est aussi arrêté à Pékin, à Shanghai et à Hangzhou pour le sommet du G20.

Le but premier de sa visite était de renforcer les liens commerciaux entre le Canada et la Chine. M. Trudeau a répété mardi que les relations entre les deux pays étaient «chaudes et froides» sous l'ancien gouvernement conservateur.

Hommage

Plus tôt pendant la journée, le premier ministre avait rendu hommage aux soldats canadiens tombés lors de la Deuxième Guerre mondiale et enterrés au cimetière militaire de Sai Wan à Hong Kong.

Justin Trudeau a déposé une gerbe de fleurs et visité le terrain à flanc de montagne.

Il a aussi marché devant plusieurs rangées de pierres tombales gravées avec les noms de Canadiens.

On compte 1505 membres des forces du Commonwealth morts en combattant le Japon au cours de la Deuxième Guerre mondiale, incluant de nombreux Canadiens, qui y sont enterrés.

Un monument commémoratif du cimetière porte les noms de 228 Canadiens.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer