Le Canada condamne le carnage d'Orlando

Un mémorial improvisé avec des empreintes de mains... (AFP, Mandel NGAN)

Agrandir

Un mémorial improvisé avec des empreintes de mains et des fleurs a été installé dans un stationnement près du club Pulse, où a eu lieu la fusillade.

AFP, Mandel NGAN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monde
Monde

soleil monde TOC »

La Presse Canadienne

La classe politique canadienne a condamné le carnage survenu dans une discothèque d'Orlando, en Floride, qui a fait 50 victimes et des dizaines de blessés, dimanche.

Le premier ministre Justin Trudeau a publié un communiqué dans lequel il s'est dit «profondément choqué et attristé d'apprendre la nouvelle au sujet de la fusillade à Orlando, en Floride, qui a fait tant de morts et de blessés».

Il a ajouté qu'il «est effroyable de penser qu'au moins 50 vies ont été perdues en raison de cet acte de terrorisme intérieur visant les membres de la communauté LGBTQ2».

Après avoir présenté des condoléances aux familles et amis des victimes, M. Trudeau a aussi offert l'assistance du Canada si celle-ci était requise.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme armé s'est présenté dans une boîte de nuit fréquentée par la communautée gaie d'Orlando avant d'offrir le feu. L'individu a ensuite été abattu par les policiers.

Ambrose «horrifiée»

Sur sa page Facebook, la chef intérimaire du Parti conservateur Rona Ambrose s'est dite «horrifiée» par les événements. Elle a ajouté que la tuerie démontrait qu'il fallait demeurer «ferme [et] condamner résolument le terrorisme, sous toutes ses formes, et partout dans le monde».

Sur Twitter, le chef du NPD Thomas Mulcair s'est dit «ébranlé par la fusillade dans un club gay en Floride». Il a exhorté la population à être «solidaires d'Orlando et de la communauté LGBT aujourd'hui [et] pour toujours».

Le chef intérimaire du Bloc québécois, Rhéal Fortin a lui aussi condamné le massacre et exprimé sa peine. «Triste journée, toutes mes pensées vont aux victimes et aux proches. Courage et solidarité pour toute la communauté», a-t-il écrit sur Twitter.

Solidarité au Québec

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard a affirmé sur Twitter qu'il était solidaire avec «nos voisins américains».

Le chef intérimaire du Parti québécois Sylvain Gaudreault a aussi réagi en proclamant lui aussi sa «solidarité avec les victimes d'Orlando et leurs proches». Il a ajouté qu'il «ne [fallait] jamais arrêter de combattre l'horreur et crimes gratuits».

Quant au chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, il a résumé le tout en écrivant: «Orlando: Quelle horreur! Mes pensées accompagnent le peuple américain.»

Les drapeaux du Québec, des États-Unis et de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT) ont été placés en berne à l'Assemblée nationale.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, à quant à lui indiqué sur Twitter «qu'en guise de solidarité pour la communauté LGBT, suite à l'attentant meurtrier d'Orlando, le drapeau arc-en-ciel flottera à l'hôtel de ville».

Le Centre de surveillance et d'intervention d'urgence d'Affaires mondiales Canada et le Consulat général du Canada à Miami cherchent à savoir si des Canadiens pourraient avoir été touchés, a-t-on indiqué par courriel.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer