Diane Lamarre dans le camp Cloutier

La députée Diane Lamarre joint le camp de... (Photothèque Le Soleil, PC, Jacques Boissinot)

Agrandir

La députée Diane Lamarre joint le camp de l'aspirant-chef Alexandre Cloutier et devient la 11e membre du caucus à l'appuyer.

Photothèque Le Soleil, PC, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La députée Diane Lamarre se joint au camp de l'aspirant-chef Alexandre Cloutier et devient la 11e membre du caucus à l'appuyer.

La représentante de Taillon, qui s'était rangée derrière Pierre Karl Péladeau lors de la dernière course, place maintenant sa confiance en M. Cloutier.

«Les choix sont difficiles, a convenu Mme Lamarre. Même aujourd'hui, le choix que je fais est difficile. Il n'y a personne qui incarne toutes les forces.»

Mme Lamarre, qui a mis du temps avant de faire connaître sa préférence, ne souhaite pas s'attarder aux forces et faiblesses de M. Cloutier par rapport aux autres candidats. «Je ne pense pas aux lacunes, dit-elle. [...] Je n'ai pas à définir chacun des autres candidats. Mais, clairement, on est capable de voir qu'il y a des éléments positifs dans chacun des individus. Il faut choisir la somme de ça. Celui qui en a le plus, à mes yeux» est M. Cloutier.

À l'aise avec la position référendaire

Elle est à l'aise avec la proposition de son candidat sur la souveraineté. M. Cloutier, qui attendra à quelques mois avant l'élection pour statuer sur la tenue ou non d'un référendum dans le mandat, propose la création en 2016 de huit chantiers de travail pour définir le projet de pays : économie, éducation, santé, villes, etc.

«C'est comme si on utilisait le mot référendum comme examen, a illustré Mme Lamarre. Et qu'on disait aux étudiants : "On va vous faire passer un examen et on ne vous donne pas la matière avant". Est-ce qu'on peut donner la matière avant? Est-ce qu'on peut définir le projet clairement et après on pourra évaluer si et quand sera le bon moment pour l'examen.»

M. Cloutier, qu'un sondage a placé en avance dans la course cette semaine, a plus du double d'appuis au caucus que sa plus proche rivale, Véronique Hivon, qui en compte cinq.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer