RONA: Daoust jure ne pas avoir été consulté

Jacques Daoust a assuré que la transaction s'est... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Jacques Daoust a assuré que la transaction s'est effectuée «avec les fonds propres» d'IQ et qu'il n'a pas été mis au courant.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une erreur s'est probablement glissée dans un procès-verbal d'Investissement Québec (IQ), avance le ministre Jacques Daoust, qui jure n'avoir jamais été consulté sur la vente des actions de RONA.

Chaque jour amène son nouveau lot de tumultes pour l'actuel ministre des Transports. Jeudi, le rapport de la vérificatrice générale (VG), Guylaine Leclerc, a fait état des procès-verbaux du conseil d'administration d'IQ de décembre 2014. La VG y a lu que le bras investisseur a obtenu «l'accord du ministre avant de vendre la totalité des actions» de RONA qu'elle détenait au géant américain Lowe's.

Le problème est que M. Daoust, à l'époque ministre de l'Économie, a assuré en point de presse et lors d'une entrevue à la radio ne jamais en avoir été informé. Il a assuré que la transaction s'est effectuée «avec les fonds propres» d'IQ et qu'il n'a pas été mis au courant.

Le paragraphe du rapport de la VG a mis le feu aux poudres. La Coalition avenir Québec (CAQ) n'a pas tardé à demander la tête du ministre Daoust. «Ce ministre a menti aux journalistes, aux parlementaires, aux Québécois, a dénoncé le leader parlementaire François Bonnardel. [...] La seule chose qu'il lui reste à faire, c'est de démissionner.»

S'il était au courant, le ministre aurait pu refuser la vente des actions, note le leader parlementaire péquiste, Bernard Drainville. «Ses explications sont bien mieux d'être claires et bonnes parce qu'à sa face même, M. Daoust n'a pas dit la vérité», a déclaré le député de Marie-Victorin. 

Aucun souvenir du côté des ex

En fin d'après-midi, M. Daoust a maintenu que jamais il n'a été informé ou n'a eu à autoriser la vente des actions détenues par IQ. Il avance qu'une erreur a peut-être été commise lors de la rédaction des procès--verbaux. Il dit avoir consulté son ex-sous-ministre, son ex-chef de cabinet, et personne n'a souvenir d'avoir été mis dans le bain. 

«Je n'ai jamais autorisé ça», assure-t-il. 

Le ministre des Transports n'a pas le temps de s'ennuyer ces jours-ci. Jeudi, il a à nouveau été sous les feux de la rampe en raison des «irrégularités» constatées au ministère des Transports par l'ex-ministre Robert Poëti. Le Parti québécois lui a reproché d'avoir trop tardé avant de remettre à l'Unité permanente anticorruption (UPAC) la clé USB de l'enquêteuse Annie Trudel. La CAQ déplore que M. Daoust ait rendu publics des documents qui avaient été refusés aux parlementaires. «Un impair absolument majeur», selon le caquiste Éric Caire.

Ouellet réembauché

La crise au ministère des Transports a coûté son poste à Pierre Ouellet, ex-chef de cabinet du ministre Daoust, il y a deux semaines. Il a par contre été réembauché par le ministre de l'Emploi, François Blais. Il épaulera le ministre à titre de conseiller spécial dans la préparation d'un forum sur l'emploi qui se tiendra l'automne prochain. Le ministre Blais a reconnu avoir embauché M. Ouellet à la suite d'une recommandation du bureau du premier ministre. «C'est un gars qui a travaillé beaucoup dans le milieu économique», a noté le ministre Blais. «J'ai jugé qu'il pouvait nous donner un bon coup de main.» Le caquiste Éric Caire voit dans l'embauche de M. Ouellet la démonstration que le Parti libéral du Québec ne fait que «semblant de punir les gens». «On est dans une opération de camouflage», a analysé le député de La Peltrie.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer