Harper prépare sa sortie

Stephen Harper... (PC, Adrian Wyld)

Agrandir

Stephen Harper

PC, Adrian Wyld

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Stephen Harper se prépare à quitter ses fonctions après avoir servi plus de 14 ans au Parlement.

L'ancien premier ministre n'est pas attendu aux Communes l'automne prochain quand la chambre reprendra du service. L'ancien chef du Parti conservateur prépare déjà le terrain de sa nouvelle carrière, distribuant ses nouvelles coordonnées personnelles à certains. Il pourrait jouer un rôle actif dans la promotion des causes reflétées dans ses politiques étrangères, notamment dans le dossier d'Israël et en matière de santé des mères, des enfants et des nouveau-nés.

M. Harper avait démissionné de son rôle de chef du Parti conservateur après sa défaite aux élections en octobre dernier, mais avait conservé ses responsabilités comme député dans Calgary.

Stephen Harper s'est rendu à Las Vegas en avril pour discuter avec la Republican Jewish Coalition d'une variété de dossiers, incluant la manière d'unifier un parti divisé et le Moyen-Orient. « Merci à tous pour un superbe week-end en appui à Israël », a-t-on pu lire dans un message Twitter envoyé de son compte après la rencontre.

Le sujet d'un parti unifié devrait être un thème du discours de M. Harper, jeudi, alors que les conservateurs se réuniront à Vancouver pour leur Congrès national. L'ancien chef de gouvernement s'adressera aux membres du parti en public pour la première fois depuis le soir des élections.

Certains pensent que des indices quant à ses plans futurs pourraient également se retrouver dans cette allocution.

Un porte-parole de l'ancien premier ministre n'a pas répondu aux demandes de commentaires.

Peu actif

M. Harper s'était fait discret à la Chambre des communes depuis que le Parlement avait recommencé à siéger sous la gouverne des libéraux. Il y a toutefois été présent lors des votes.

Des proches de Stephen Harper disent que si plusieurs ont fait appel à ses conseils au sujet de dossiers présentés devant la Chambre dans les derniers mois, l'ex-premier ministre ne s'est pas impliqué dans beaucoup de conversations, et malgré une apparition au premier caucus du parti, il n'a pas joué un rôle actif.

Depuis les élections, de nombreux députés et membres du parti ont critiqué le contrôle que Stephen Harper exerçait sur la machine du parti. Le verdict du sénateur Mike Duffy, le mois dernier, représente aussi un jugement virulent envers certaines choses qui se sont passées sous la gouverne de Stephen Harper.

Le discours de l'ancien premier ministre devrait être court et il le prononcera en personne, plutôt qu'en vidéo tel que ce fut proposé à un moment.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer