Trudeau au centre d'une bousculade aux Communes

Le climat a brusquement dégénéré lorsque Justin Trudeau... (La Presse Canadienne/Chambre des communes)

Agrandir

Le climat a brusquement dégénéré lorsque Justin Trudeau a traversé la chambre pour aller chercher le whip conservateur, qui était pris derrière un groupe de députés dans le coin de la pièce où se trouvent les banquettes du NPD.

La Presse Canadienne/Chambre des communes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Le premier ministre Justin Trudeau s'est excusé d'avoir involontairement bousculé une députée dans sa tentative d'aller en agripper un autre, mercredi, à la Chambre des communes.

Les choses ont tourné au vinaigre alors que les députés s'apprêtaient à voter sur une motion pour imposer une limite de temps sur le débat concernant le projet de loi sur l'aide médicale à mourir.

S'apercevant que le whip conservateur était pris derrière un groupe de députés dans le coin de la pièce où se trouvent les banquettes du Nouveau Parti démocratique (NPD), Justin Trudeau a traversé la Chambre d'un pas énergique.

Selon une députée néo-démocrate, il aurait alors enjoint les élus à débarrasser du chemin («Get the fuck out of the way»).

La députée néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau était dans le chemin.

Sur les images tournées pendant l'incident, on constate qu'elle a été bousculée.

L'incident a provoqué la furie du chef néo-démocrate Thomas Mulcair, qui s'est retrouvé nez à nez avec le premier ministre. Des députés se sont interposés entre les deux hommes, vraisemblablement pour éviter un affrontement physique.

Lorsqu'elle a pris la parole en Chambre, après avoir temporairement quitté pour se remettre de ses émotions, Mme Brosseau a affirmé qu'elle avait reçu un coup de coude de M. Trudeau dans la poitrine.

L'incident a provoqué une véritable commotion à la Chambre des communes, où le premier ministre a présenté ses excuses à l'élue du NPD en assurant que le contact physique avait été involontaire.

Il a quitté le parlement sans répondre aux questions des journalistes, vers 19 h.

Le leader du gouvernement en Chambre, Dominic LeBlanc, semblait pour sa part avoir convoqué une rencontre au sommet.

Le whip Andrew Leslie et quelques ministres, dont celle de la Condition féminine, Patty Hajdu, se sont engouffrés dans son bureau de l'édifice du Centre peu après le départ de Justin Trudeau.

Personne n'a offert de commentaires.

L'incident est survenu alors que la tension entre les libéraux et les partis de l'opposition est particulièrement vive.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer