La loi sur la capitale dès ce printemps

Régis Labeaume et Denis Coderre étaient ont participé... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Régis Labeaume et Denis Coderre étaient ont participé jeudi aux Assises de l'Union des municipalités du Québec.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le projet de loi sur le statut de capitale pour la Ville de Québec sera déposé dans la présente session parlementaire, a assuré le premier ministre Philippe Couillard. Montréal attendra pour sa part à l'automne pour voir quels nouveaux pouvoirs une loi sur le statut de métropole lui réservera.

«On est très contents. Bravo», a réagi le maire de Québec Régis Labeaume jeudi. «La question était de savoir si on attendait Montréal et les autres. Mais avec Denis Coderre, on s'est entendus», a-t-il ajouté.

Une telle loi, promise par l'ex-ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, dès l'arrivée au pouvoir des Libéraux en avril 2014 vise à donner à la capitale et à la métropole davantage de pouvoirs dans des domaines comme les transports, l'environnement, l'aménagement ou encore le développement social.

Régis Labeaume s'était impatienté à plusieurs reprises ces derniers mois alors que ce projet de loi était initialement attendu à l'automne 2015. Encore en février, il s'adressait au nouveau ministre Martin Coiteux. «C'est écrit noir sur blanc dans le pacte fiscal. Plus ça tarde, plus j'ai des doutes. Et si la loi n'a pas de substance, on ne signera pas», avait tempêté le maire de Québec il y a trois mois.

Lors de son discours devant les délégués réunis aux Assises de l'Union des municipalités du Québec, Philippe Couillard a aussi confirmé jeudi matin qu'un projet de loi sur les relations de travail entre les municipalités et leurs employés sera aussi présenté dès ce printemps. «Les lois sur le statut de métropole et les gouvernement de proximité le seront à l'automne», a-t-il dit en réitérant la volonté de son gouvernement de «reconnaître les municipalités comme des gouvernements de proximité». «Je le répète avec beaucoup de fierté», a-t-il lancé devant les 1500 représentants et élus du monde municipal en congrès à Québec jusqu'à vendredi.

Montréal plus complexe

En point de presse en après-midi, le maire de Montréal Denis Coderre a réfuté l'idée que Montréal passe en quelque sorte en deuxième. «On ne se chicanera pas pour une couple de mois», a-t-il lancé, retenant surtout l'esprit des engagements du gouvernement vers plus d'autonomie.

«C'est sûr qu'il y a une réalité et une complexité différentes de la capitale par rapport à la métropole, au même titre que pour l'ensemble des municipalités sur certains aspects, d'où l'importance d'avoir trois projets de loi. Tout ça est interrelié et complémentaire», a dit le maire de Montréal.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer