Procès du sénateur Mike Duffy: le verdict attendu ajourd'hui

L'ancien journaliste et sénateur Mike Duffy fait face... (PHOTO Justin Tang, La Presse Canadienne)

Agrandir

L'ancien journaliste et sénateur Mike Duffy fait face à 31 accusations criminelles de fraude, abus de confiance et corruption.

PHOTO Justin Tang, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Un juge prononcera ce jeudi le verdict tant attendu dans le procès mettant en cause le sénateur Mike Duffy.

Les 31 accusations de fraude, de corruption et d'abus de confiance avaient été déposées en juillet 2014.

L'accusation de corruption est liée à la décision de l'ancien chef de cabinet de Stephen Harper, Nigel Wright, de rembourser personnellement au Sénat 90 000 $ de dépenses douteuses de Mike Duffy. Il s'agissait de ses frais de «résidence secondaire» dans la capitale nationale, alors que l'ancien courriériste parlementaire habite dans la région d'Ottawa depuis des années.

Les 30 autres accusations de fraude et d'abus de confiance sont liées à des sommes que Mike Duffy aurait réclamées à l'État pour des dépenses qui ne seraient pas liées à ses fonctions parlementaires, selon la Couronne: des voyages personnels, ou alors des services divers (maquilleuse professionnelle, entraîneur personnel) accordés sous le couvert d'un contrat à l'entreprise de son vieil ami Gerald Donohue, pour éviter un refus au Sénat.

Le sénateur a plaidé non coupable à toutes les accusations devant le juge Charles Vaillancourt, de la Cour de l'Ontario.

Depuis 2012

La saga s'est amorcée en 2012, lorsque le vérificateur général a déposé un rapport recommandant de prendre des mesures pour s'assurer que les membres de la chambre haute soumettent suffisamment de preuves indiquant que leurs réclamations sont véritablement liées à leur fonction.

Deux autres sénateurs - l'ancien libéral Mac Harb et l'ex-conservateur Patrick Brazeau - sont actuellement en attente de leur procès lié à leurs dépenses. La sénatrice Pamela Wallin attend pour sa part de savoir si des accusations seront portées contre elle.

Si Mike Duffy est acquitté, il pourrait retourner au Sénat dès qu'il reprendra ses travaux. S'il est reconnu coupable, il demeurera en congé sans solde jusqu'au prononcé de sa peine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer