Véronyque Tremblay appuiera le registre des armes à feu

Véronyque Tremblay... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Véronyque Tremblay

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Quelques semaines après avoir refusé de l'appuyer publiquement, la députée de Chauveau, Véronyque Tremblay, a l'intention de voter pour le projet de loi sur l'immatriculation des armes à feu déposé par le gouvernement Couillard.

La députée a expliqué sa nouvelle prise de position jeudi dans une lettre envoyée aux médias, moins d'un mois après que le premier ministre Philippe Couillard eut affirmé qu'il ne permettrait pas le vote libre sur cette question qui divise sa députation. «Je sais que je vais déplaire à certains électeurs qui ont notamment manifesté devant mon bureau, mais je vais voter pour le projet de loi sur l'immatriculation des armes à feu déposé le 3 décembre 2015 par mon collègue Pierre Moreau», écrit-elle.

Rappelant que l'Assemblée nationale avait adopté plusieurs motions unanimes concernant un éventuel registre avant qu'elle ne se lance en politique, Mme Tremblay avoue qu'elle savait qu'il serait difficile de faire infirmer la décision.

«J'ai malgré tout défendu avec beaucoup d'ardeur au sein du caucus mon point de vue et celui exprimé par nombreux de mes concitoyens. J'ai également eu l'occasion d'écouter les opinions et les arguments opposés», poursuit-elle, ajoutant que c'est là qu'elle a vraiment senti que le dossier de l'enregistrement des armes à feu pouvait faire en sorte que des gens se sentent plus en sécurité.

Elle ajoute que dans ce dossier, le plus important pour elle est le contrôle des coûts. Elle dit toutefois avoir confiance en la rigueur du ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux.

Mme Tremblay conclut en insistant sur le fait qu'il n'est pas question de criminaliser les chasseurs ou d'imposer le burinage des armes et que l'immatriculation sera gratuite pour les propriétaires d'armes à feu. «Ce que nous proposons, ce sont sensiblement les mêmes règles que pour les automobilistes. En plus d'avoir un permis, les chasseurs devront faire immatriculer leurs armes comme nous le faisons avec nos voitures. C'est aussi simple que ça.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer