Campagne-choc pour dénoncer des maires «pas fiables»

Des milliers de cartes «de collection» seront mises... (Photo Caroline Grégoire, Le Soleil)

Agrandir

Des milliers de cartes «de collection» seront mises en circulation dans les prochains jours par les membres du SCFP.

Photo Caroline Grégoire, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) lance la collection de cartes «Les pas fiables», mettant en vedette 12 maires ou ex-maires de la province, dont Régis Labeaume et Denis Coderre. Une campagne-choc pour dénoncer les nouveaux pouvoirs promis par le gouvernement du Québec à ses municipalités, dont celui d'imposer des conditions de travail en cas de litige persistant.

L'offensive médiatique sera lancée dès lundi. Des milliers de cartes «de collection» seront mises en circulation dans les prochains jours par les membres du SCFP, affilié à la FTQ. «On lance une série de 12 cartes, un peu comme des cartes de baseball mais en format carte postale, à l'effigie de différents politiciens municipaux», a expliqué Denis Bolduc, secrétaire général du SCFP-Québec, dimanche, en entrevue téléphonique au Soleil.

Les «pas fiables» ont été choisis minutieusement par les représentants syndicaux. «Certains d'entre eux ont été dénoncés pour des pratiques abusives ou antisyndicales, d'autres font face à des accusations criminelles ou ont été reconnus coupables de telles accusations», a résumé M. Bolduc.

Le syndicat veut ainsi lancer le message au gouvernement que s'il octroie plus de pouvoirs aux villes, comme promis avec la ratification du pacte fiscal 2016-2019 avec l'Union des municipalités du Québec, «certains élus pourraient être tentés d'en abuser». «L'histoire nous enseigne [que certains maires] n'ont pas toujours eu un comportement exemplaire.»

Le SCFP vise principalement le pouvoir qui permettrait au palier municipal de décréter des conditions de travail en cas de conflits persistants avec ses employés. Le premier ministre Philippe Couillard a réitéré cette promesse en février. L'Union des municipalités du Québec talonne les libéraux depuis le mois de septembre pour qu'elle soit mise en application rapidement.

Selon le SCFP, un tel pouvoir créerait un déséquilibre dans le rapport de force lors de négociations avec l'employeur. «C'est une atteinte directe au droit à la négociation. L'équilibre entre les parties est primordial pour éviter les abus», a insisté M. Bolduc, qui juge que la Loi sur les services essentiels vient déjà faire contrepoids au droit de grève des employés municipaux.

Labeaume, Coderre, Tremblay...

Le Soleil a pu jeter un oeil sur la collection en question. Elle inclut notamment le maire de Québec, Régis Labeaume, dépeint comme un négociateur «de mauvaise foi» faisant preuve «d'ingérence dans les affaires syndicales».

Il s'agit d'une référence évidente à la décision de la Commission des relations de travail qui, dans une décision de 2014, a blâmé le maire de la capitale pour négociations de mauvaise foi en lien avec sa campagne électorale de 2013. Rappelons que le maire Labeaume a déjà réclamé le droit de lock-out pour les villes, une idée que le gouvernement libéral semble avoir écartée.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, serait lui aussi un «pas fiable», selon le SCFP. Il est décrit sur sa carte comme un spécialiste en «destruction de biens publics et octroi de contrats aux amis».

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, est le troisième et dernier maire actif de la collection. Sa spécialité serait le «congédiement abusif», selon le SCFP.

Le reste des maires sont aujourd'hui déchus ou ont quitté leurs fonctions. Notons la présence de Gilles Vaillancourt, ancien maire de Laval accusé de gangstérisme, et de Michael Applebaum, ancien maire de Montréal, qui subira un procès pour fraude et abus de confiance.

Le SCFP fait une place à Nathalie Normandeau à titre d'ancienne mairesse de Maria, en Gaspésie. Elle est aujourd'hui accusée de complot et de fraude, mais dans le cadre de ses fonctions d'élue provinciale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer