Le débat sur les armes à feu s'invite à l'élection partielle dans Chicoutimi

Ils étaient quelque 150 à 200 manifestants à... (Photo fournie par Tous contre un registre québécois des armes à feu)

Agrandir

Ils étaient quelque 150 à 200 manifestants à Saint-Georges, en Beauce, dimanche, pour dénoncer le projet de loi 64, qui prévoit l'immatriculation et l'enregistrement obligatoire des armes d'épaule.

Photo fournie par Tous contre un registre québécois des armes à feu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les opposants au registre québécois des armes à feu ont l'intention «d'influencer les candidats» impliqués dans l'élection partielle dans Chicoutimi. Une manifestation est prévue deux jours avant le scrutin du 11 avril.

Ils étaient quelque 150 à 200 manifestants à Saint-Georges, en Beauce, dimanche, pour dénoncer le projet de loi 64, qui prévoit l'immatriculation et l'enregistrement obligatoire des armes d'épaule. Parmi eux, une cinquantaine de représentants du collectif citoyen Tous contre un registre québécois des armes à feu manifestaient pour une sixième fois depuis le 24 janvier.

La prochaine sortie se veut encore plus symbolique. En marge du rassemblement de dimanche, Guy Morin, vice-président du collectif, a fait savoir que la prochaine ville visitée sera Chicoutimi, le 9 avril. La région est en plein coeur d'une élection partielle. «On s'en va là pour influencer les candidats pour les obliger à se commettre et à faire quelque chose au niveau du registre», a dit M. Morin en entrevue au Soleil, dimanche.

Le sujet a été abordé à quelques reprises durant la campagne électorale, mais ce n'est que récemment qu'un candidat s'est réellement mouillé. Hélène Girard, de la Coalition avenir Québec (CAQ), s'est prononcée contre le registre, jeudi. «Si [notre manifestation] peut aider la CAQ, parfait. Si les autres partis veulent sortir et dire qu'ils sont contre, c'est encore mieux», a expliqué M. Morin.

Ce dernier veut aussi se servir de l'élection partielle pour s'attaquer à la ligne de parti des formations politiques quand viendra le temps d'adopter le projet de loi 64. Le premier ministre Philippe Couillard a déjà fait savoir qu'il interdira le vote libre chez les libéraux.

«Les libéraux ont trouvé la façon d'enlever l'arme à feu du sujet. C'est rendu un problème de démocratie», a lancé M. Morin. Ce dernier affirme que, surtout en région, les citoyens sont contre le registre. «Mais l'Assemblée nationale est pour. Ils ne sont pas à l'écoute des électeurs», a-t-il tranché. Son pari est que, si la CAQ l'emporte, les autres formations politiques permettront le vote libre devant l'absence de consensus.

Il serait cependant étonnant de voir les opposants convaincre le premier ministre, qui se montre intraitable, tant sur le vote libre et que la création du registre. Le Parti québécois (PQ) est lui aussi pour le registre, mais des dissensions, surtout pour les députés en région, se font sentir depuis le début du processus législatif.

Tout le monde en parle

Guy Morin était par ailleurs invité à l'émission Tout le monde en parle, diffusée dimanche. M. Morin a admis au Soleil que sa visite n'avait pas été de tout repos. Il se trouvait sur le même plateau que Nathalie Provost, une survivante de la tuerie de Polytechnique qui milite activement pour plus de contrôle des armes à feu.

M. Morin a martelé qu'il craignait une hausse des coûts d'enregistrement pour les propriétaires d'armes, ajoutant que la réglementation en vigueur, notamment les permis de port d'arme, offre tout le contrôle nécessaire.

Mme Provost a répliqué que, dans tous les pays où du contrôle a été appliqué, le nombre de morts par arme à feu ne cesse de diminuer. «Si Marc Lépine [assaillant de Polytechnique] s'était présenté avec un couteau plutôt qu'une arme, c'est sûr que les dégâts auraient été moindres», a-t-elle notamment affirmé.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer