L'union des souverainistes «ardue» sous PKP, dit QS

Le chef du parti québécois, Pierre Karl Péladeau... (La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le chef du parti québécois, Pierre Karl Péladeau

La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec Pierre Karl Péladeau à la tête du Parti québécois, les discussions pour une convergence des forces souverainistes seront «plus ardues», maintient Québec solidaire. «Une véritable convergence doit s'appuyer sur une certaine communauté de vues sur des sujets fondamentaux.» Sans quoi cette union potentielle pourrait «éclater» à tout moment.

Dès son élection à la tête du Parti québécois (PQ), en mai 2015, Pierre Karl Péladeau a plaidé pour la formation d'une large coalition des forces souverainistes. Volonté réitérée il y a moins d'un mois par le chef péquiste. Malgré son bon vouloir, d'importantes réticences demeurent chez Québec solidaire (QS), qui est évidemment visée par les appels du PQ.

«Il y a de grandes différences politiques. Par exemple, le passé antisyndical de M. Péladeau nous questionne beaucoup sur son engagement envers la social-démocratie. On pense que sa conversion est un peu rapide», a déclaré Andrés Fontecilla, coporte-parole et président de QS, qui participait samedi à une journée de réflexion sur la souveraineté avec une centaine de militants, à Montréal. «Le fait que ses compagnies [de Québecor] aient investi dans des paradis fiscaux n'est pas un fait de nature à nous rassurer sur son sens de l'équité et de la justice sociale», a-t-il ajouté en entrevue au Soleil.

Interrogé à savoir si les solidaires pouvaient faire abstraction de leurs différends avec Pierre Karl Péladeau à une table portant strictement sur l'indépendance, M. Fontecilla a répondu par la négative, soulignant que «tout est dans tout». «On considère que c'est un ensemble. La question de la souveraineté est un sujet de premier ordre, mais il n'est pas le seul. [...] Une véritable convergence doit s'appuyer sur une certaine communauté de vues sur des sujets fondamentaux», a-t-il insisté.

Convergence fragile

Sans ces rapprochements politiques, la convergence souhaitée par Pierre Karl Péladeau serait fragile, si elle voit le jour. «Si on arrive à une convergence sans fonder cette communauté de vues, cette convergence-là risque d'éclater au premier moment venu.»

Andrés Fontecilla a posé quelques nuances, cependant. «Je ne pense pas qu'il s'agit d'une animosité personnelle», a-t-il dit, insistant strictement sur les différences politiques. «S'il le faut, un moment donné, on est toujours prêt à dialoguer avec le PQ. Et si le PQ est représenté par M. Péladeau, que voulez-vous, c'est leur choix. On va dialoguer avec lui mais on ne cache pas notre scepticisme [...] Ça peut rendre les discussions un peu plus ardues.»

Lors du Conseil national du PQ en février, Pierre Karl Péladeau avait ouvert la porte à l'instauration du mode de scrutin proportionnel, une position partagée par les solidaires. Cette main tendue était, selon la péquiste Véronique Hivon, qui siège à la table Oui Québec avec QS, Option nationale et le Bloc québécois, de bon augure pour la suite des choses.

Mais pour avoir une véritable discussion, QS veut plus. Samedi, le parti a demandé au PQ de mettre sur la table sa stratégie détaillée d'accès à l'indépendance. M. Fontecilla a parlé de cette demande comme d'une «condition minimale». «Oui à une discussion sur la convergence, mais ça doit se faire sur la base d'un contenu», a-t-il dit.

Chez QS, le processus repose sur «une assemblée constituante élue au suffrage universel», chargée d'élaborer une constitution du Québec et de déterminer le statut politique de la province.

Rencontrée samedi au défilé de la Saint-Patrick à Québec, la députée péquiste Agnès Maltais a qualifié de «décevants» les propos tenus par M. Fontecilla, réitérant malgré tout l'ouverture du PQ à travailler avec les solidaires pour la souveraineté. Concernant la stratégie d'accès à l'indépendance, «ça va se dévoiler en 2017» au terme du congrès du PQ, a-t-elle dit.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer