La semaine politique

Coopérer aux malheurs de Philippe Couillard (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Coopérer aux malheurs de Philippe Couillard

Les libéraux ont avalé de travers l'offre faite par Desjardins à 25 000 de ses clients de profiter d'un prêt pour compenser la hausse des frais de garderie qu'ils ont à assumer en raison de la nouvelle grille tarifaire. Un signal qui donnait à penser que l'augmentation était telle qu'il fallait s'endetter pour y faire face. D'autant plus que le budget qui devait être déposé quelques jours plus tard comprenait une réduction du coût pour un deuxième enfant en CPE. «Écoutez, je n'ai pas de commentaire à faire sur ce que Desjardins fait ou pas», a déclaré le ministre des Finances, Carlos Leitão. «Je peux seulement vous dire, ayant opéré dans cette industrie pendant longtemps, que je vais être surpris si ce genre d'offre est très populaire. Elle n'est pas utile. C'est un truc de marketing. Très bien fait. Mais je ne pense pas que ce soit utile de faire ça.»  

***

L'accompagnateur

Les membres des équipes de communication des partis politiques se promènent beaucoup dans les couloirs de l'Assemblée nationale. Ils ne sont jamais bien loin lorsqu'un chef de parti adverse tient un point de presse, par exemple. Ça donne parfois lieu à des situations cocasses. Cette semaine, le chef péquiste, Pierre Karl Péladeau, a interrompu quelques instants une conférence de presse en apercevant, derrière les journalistes, sa candidate dans la partielle de ChicoutimiMireille Jean. Tout le monde s'est retourné. Qui a-t-on vu à côté de la candidate du Parti québécois? Un représentant de la Coalition avenir Québec. Il a paru un peu gêné de se retrouver ainsi pendant de longs instants aux côtés d'elle, un peu comme s'il était son accompagnateur du jour. Alliance en vue?

***

En mémoire de Michel Vastel

Un clin d'oeil dans cette brève, mais un clin d'oeil sérieux. Le péquiste Maka Kotto a rappelé cette semaine la mémoire de Michel Vastel, aujourd'hui décédé, qui a entre autres été chroniqueur politique au Soleil. C'était pour célébrer la francophonie, cette semaine. «Le temps joue contre le Québec, et davantage encore contre le Québec francophone», avait déclaré Michel Vastel en 2006, a rappelé M. Kotto. Il a ajouté que «nous» travaillons à ne pas lui donner raison. Dans cette circonstance, ce «nous» incluait tous les députés de l'Assemblée nationale.

***

Pardonnez-moi, mon père

Le fond catholique n'est jamais bien loin. La co-porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, s'est référée à son enseignement religieux pour qualifier les gestes reprochés à Nathalie Normandeau. «Quand j'étais petite, il y avait les péchés véniels et les péchés mortels. Là, on est vraiment devant un péché mortel. C'est grave. C'est gravissime», a déclaré Mme David, tout en s'excusant auprès «des plus jeunes». Alors, pour ceux qui ne savent pas, le péché mortel détruit la charité dans le coeur de l'homme par une infraction grave à la loi de Dieu, selon le catéchisme de l'Église catholique. Même s'il l'offense et la blesse, la charité subsiste quand même si un péché véniel est commis.

Les mises de... Côté

Chaque semaine, découvrez une des esquisses de caricature laissées en plan par André-Philippe Côté.

Coopérer aux malheurs de Philippe Couillard (Le Soleil, André-Philippe Côté) - image 6.0

Agrandir

Le Soleil, André-Philippe Côté

L'équipe du Soleil à l'Assemblée nationale

  • Jean-Marc Salvet, chef de bureau
  • Gilbert Lavoie
  • Simon Boivin

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer