Péladeau gagnera les élections de 2018, prédit Drainville

Bernard Drainville... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Bernard Drainville

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pierre Karl Péladeau restera à la tête du Parti québécois (PQ) et remportera les prochaines élections en 2018, prédit son leader parlementaire Bernard Drainville.

Les controverses qui ont secoué le chef du PQ au cours des derniers jours n'ont pas affaibli son leadership au sein de son groupe de députés, assure M. Drainville. 

«Pierre Karl Péladeau a toute notre confiance, a déclaré le député de Marie-Victorin. Il a la confiance du caucus, il a la confiance de l'équipe, et il a la confiance des membres du PQ qui l'ont élu.»

Les spéculations d'un ex-ministre péquiste, Yves-François Blanchet, sur la survie de M. Péladeau au poste de chef n'impressionnent pas M. Drainville. «Franchement, Yves-François est dans le champ, a-t-il déclaré. Pierre Karl Péladeau n'est pas un lâcheur.»

Le leader parlementaire a invité les commentateurs et les journalistes à ne pas «perdre de salive» à spéculer sur l'avenir du député de Saint-Jérôme à la tête de la formation souverainiste. «Il va tous vous faire mentir, prévient M. Drainville. Il va se rendre à 2018. Et, savez-vous quoi? On va non seulement être compétitif, mais je pense qu'on va gagner.»

«Il va être prêt»

Personne au Québec ne peut reprocher au chef péquiste de prendre quelques jours auprès des siens à la suite de l'annonce de son divorce. Tout le monde a dû affronter des difficultés dans sa vie personnelle à un moment ou un autre, plaide M. Drainville. «Il va être prêt, il est prêt, et il va continuer à mener le combat qu'on mène comme équipe pour les travailleurs, la classe moyenne, les familles, les CPE et notre système d'éducation qui est mis à mal», a lancé le leader de l'opposition. 

Le remaniement ministériel annoncé est l'aveu que le gouvernement Couillard est «dysfonctionnel», croit M. Drainville. Selon lui, les controverses autour du chef de cabinet de M. Péladeau, l'Institut sur la souveraineté ou les paradis fiscaux ne font que pimenter la vie dans la «bulle» parlementaire. Cela ne fait pas partie des préoccupations des Québécois, à son avis. 

«On est très d'attaque, on est en train de préparer notre stratégie et on vous réserve de belles surprises», promet M. Drainville.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer