Fin de session parlementaire: bilans des partis aux antipodes

Même si le bilan libéral a été torpillé... (Photothèque Le Soleil, PC, Jacques Boissinot)

Agrandir

Même si le bilan libéral a été torpillé par le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, la bonne humeur  était de mise en cette fin de session parlementaire à Québec, en compagnie de Philippe Couillard.

Photothèque Le Soleil, PC, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les bilans de fin de session des chefs politiques vendredi ont exposé l'ampleur du fossé qui les sépare dans l'appréciation du travail du gouvernement libéral.

Satisfait de la cuvée législative de l'automne et du soutien de son gouvernement à l'économie des régions, le premier ministre Philippe Couillard s'est enthousiasmé du travail abattu au cours des derniers mois.

«La session qui s'achève, c'est celle de l'espoir et de la confiance retrouvée au Québec, celle d'un gouvernement qui tient ses engagements, qui a réussi à assainir les finances publiques», s'est réjoui le premier ministre Philippe Couillard.

Selon le chef du gouvernement, le «mythe» de la «fameuse austérité toxique» a volé en éclats. Malgré le frein mis aux dépenses des ministères, le rythme de la croissance économique s'est maintenu, et le Québec est parvenu à créer autant d'emplois que l'Ontario, a affirmé M. Couillard.

Le réinvestissement à venir de 80 millions $ dans le secteur de l'éducation démontre que les finances publiques se portent mieux, a dit le premier ministre. «Ce n'est qu'un premier pas, a dit M. Couillard. La véritable liberté du Québec, la liberté retrouvée avec l'atteinte de l'équilibre budgétaire, nous permettra d'en faire encore davantage dans la prochaine année.»

Son leader parlementaire, Jean-Marc Fournier, a évoqué 17 projets de loi qui ont été «adoptés» pendant la session, notamment le 20 sur l'accès aux soins de santé et le 44 sur la lutte contre le tabagisme.

Mais le bilan libéral ne trouve absolument pas grâce aux yeux du chef de l'opposition, Pierre Karl Péladeau. Selon lui, la population est «indignée» de constater que le gouvernement Couillard «n'a aucune limite quant aux dommages qu'il est prêt à causer pour réaliser son programme d'austérité».

Le chef péquiste dénonce les compressions dans les réseaux de la santé, de l'éducation, des garderies subventionnées. Il s'en prend aussi à la hausse de rémunération accordée aux médecins et à l'entente de 1,3 milliard $ négociée avec Bombardier.

«À l'évidence, le premier ministre ne comprend rien aux chiffres, affirme M. Péladeau. Il est toujours incapable de relancer l'économie, de générer la croissance et de créer des emplois bien rémunérés. [...] Le Québec mérite mieux qu'un gouvernement et un premier ministre insensibles, entêtés, incohérents et incompétents.»

Tensions au PQ

M. Péladeau a admis récemment avoir encore «des croûtes à manger» dans son rôle de politicien. Il a promis de «travailler fort» pour réaliser ce «travail dans lequel [il] s'est engagé». Le chef péquiste convient qu'il y a eu des tensions au sein de ses troupes au cours des derniers mois. «Des tensions, il y en a toujours, il y en aura toujours, et puis ça fait partie de la vie», a philosophé M. Péladeau. «Vous savez, nous ne sommes pas monolithiques comme le Parti libéral.»

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, estime aussi que «l'incompétence du gouvernement libéral ne peut plus être cachée» et que la faible croissance l'oblige à faire des «choix douloureux pour la population». Il dénonce les compressions en éducation et l'augmentation du fardeau fiscal des «familles en moyenne de 1500 $» par année.

Les solidaires Françoise David et Amir Khadir se sont aussi insurgés contre le «bar ouvert» offert aux médecins et contre le projet de loi qui permettrait de couper le chèque d'aide sociale aux nouveaux prestataires qui refusent d'occuper un emploi. «Vraiment, a dit Mme David, le sort fait aux plus vulnérables de notre société est extrêmement difficile en ce moment, alors que pour les mieux nantis, ça va franchement bien.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer