La semaine politique

Beau joueur, beau geste (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Beau joueur, beau geste

André Drolet est beau joueur. Il y a un an, presque jour pour jour, le discret député de Jean-Lesage est devenu une vedette instantanée de la Twittosphère. Jean Béliveau vient de mourir. André Drolet se confie avec émotion. «Je l'ai vu jouer, étant jeune, avec les As de Québec, avec mon frère, ici, au Colisée de Québec.» Petite recherche Internet, et Le Soleil révèle que Jean Béliveau a quitté les As pour le Canadien de Montréal en 1953, et André Drolet est né en... 1954. S'ensuit une déferlante de moqueries sur les réseaux sociaux, regroupés sous le mot-clic #AndreDroletFacts, le donnant autant témoin du big bang que découvreur de l'Amérique ou contemporain des dinosaures. L'autodérision, il n'y a que ça pour s'en sortir. M. Drolet a rassemblé des centaines de gazouillis sur lui-même dans une compilation qu'il a offerte à son tortionnaire involontaire, Michel Corbeil. Avec un grand sourire et une dédicace. Eh bien! Dis donc!

***

Moins de clap-clap, plus de bla-bla

Le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon, a tracé le bilan de la première session depuis que les députés ont convenu de ne plus s'applaudir à tout crin après chaque intervention. Conclusion : «Le nombre de questions posées par séance est en hausse et dépasse la moyenne des dernières périodes de travaux parlementaires.» Sur les 45 minutes de la période de questions, cela a représenté un gain moyen de 3 minutes d'échanges par séance. «C'est, à mon avis, une amélioration notable, a noté le président. Il s'agit de temps véritablement récupéré au service du débat parlementaire.

***

Faire le clown

Les coups de gueule sont fréquents dans les mêlées de presse, ainsi que lors des échanges dans la chaudière qu'est la période des questions. Ils sont plus rares dans les communiqués de presse. Celui signé par le caquiste Donald Martel mercredi sort donc du lot. On y parle de la chute d'achalandage sur les traversiers dans la capitale et à Sorel-Tracy. Plutôt que de répondre à ses questions au Salon bleu, le ministre Jean D'Amour, «a préféré faire preuve d'arrogance, d'ignorance et de partisanerie crasse», s'est plaint M. Martel par écrit. Le mot «crasse» est rarissime dans les communiqués de presse. Le caquiste ne s'est pas arrêté en si bon chemin: Jean D'Amour fait le «clown», a-t-il conclu.

***

Question-réponse

François Legault: «Le premier ministre est fier de dire que le Québec a une croissance économique de seulement 1,5%. Quel manque d'ambition! Mais je répète ma question pour la troisième fois: est-ce qu'il trouve normal que son ministre de l'Économie, Jacques Daoust, après 19 mois, n'ait toujours pas de plan stratégique pour Investissement Québec? Est-ce qu'il peut nous dire, lors de la rentrée; est-ce que le ministre de l'Économie va être toujours en poste, oui ou non?

Philippe Couillard: «Est-ce que François Legault peut nous informer de son avenir à lui? Qui sait? L'avenir est incertain. L'incertitude, ça fait partie de la vie politique.»

Les mises de Côté

Chaque semaine, découvrez une caricature laissée en plan par André-Philippe Côté.

L'équipe du Soleil à l'Assemblée nationale

  • Jean-Marc Salvet, chef de bureau
  • Gilbert Lavoie
  • Simon Boivin
  • Michel Corbeil

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer