Caire veut la fin de «l'amnistie pour les incompétents»

«Je veux la fin du

Agrandir

«Je veux la fin du "No fault" dans l'État québécois, dit le caquiste Éric Caire. Un gestionnaire, un sous-ministre qui n'atteint pas ses objectifs actuellement, quelles sont les conséquences? Il n'y en a aucune. Et cette culture descend dans la fonction publique.»

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le «shérif» de la Coalition avenir Québec (CAQ), le député Éric Caire, propose d'évaluer et de congédier les fonctionnaires qui n'atteignent pas leurs objectifs pour enrayer la «culture de l'incompétence» dans l'appareil public.

Mandaté par son chef il y a un an, M. Caire a accouché lundi de son «Plan pour un État moderne et efficace. Il comprend 36 propositions pour «assurer une gestion rigoureuse de l'argent public» basées sur quatre axes : la réduction de la bureaucratie, la compétitivité, l'efficacité et les technologies de l'information.

Le député de La Peltrie veut proposer un «pacte» aux hauts fonctionnaires de l'État. Un gouvernement de la CAQ leur offrirait des coudées plus franches dans la gestion de leur personnel et de leur budget. Mais, en échange, leur siège deviendrait éjectable s'ils ne satisfont pas aux attentes.

«Moi, je vais me mettre du point de vue du contribuable, a plaidé M. Caire. Qu'est-ce que j'ai à gagner de garder quelqu'un en poste qui n'atteint jamais ses cibles, qui ne livre jamais la marchandise?»

Le député caquiste estime qu'un régime de no fault prévaut dans le système public. Cela fait en sorte que des gestionnaires qui échouent «lamentablement» conservent leur poste ou sont tablettés aux frais de la princesse.  

«Un mauvais gestionnaire, lorsque c'est un sous-ministre ou un dirigeant d'organisme, [...] est-ce que ça peut rendre toute une organisation inefficace? La réponse, c'est oui», a lancé M. Caire.

Cette imputabilité du mandarin viendrait avec la possibilité d'évaluer tous les fonctionnaires et de renvoyer ceux qui n'atteignent pas leur cible. Selon le caquiste, cela ne contrevient pas au principe de la sécurité d'emploi puisque la Loi sur la fonction publique cite l'incompétence comme facteur de congédiement. 

Pas une chasse aux sorcières

M. Caire assure qu'il ne souhaite pas faire une «chasse aux sorcières». Le tout se ferait «à visière levée», avec des objectifs connus et bien définis. Il estime même que la plupart des employés de l'État réserveraient un accueil «très positif» à sa suggestion. 

«La grande majorité des fonctionnaires sont des gens très compétents, dit-il. [...] On va vous débarrasser de ceux que vous regardez à tous les jours se cacher ici et là à ne rien faire et qui font en sorte que vous vous tapez un travail que vous n'auriez peut-être pas à vous taper.»

En matière de compétitivité, le rapport du député Caire suggère de rémunérer davantage les employés dont l'expertise est indispensable à l'État, par exemple en matière de technologies de l'information et de travaux publics. Il propose aussi que Québec compare ses pratiques afin de mieux en évaluer l'efficacité, de réhabiliter la formule PPP pour les projets d'infrastructure de plus de 5 millions $ et d'abolir la règle du plus bas soumissionnaire au profit d'une analyse d'un comité de sélection.

En ce qui concerne les technologies de l'information, où il y a eu un «gaspillage épouvantable», M. Caire mettrait la hache dans le Centre de services partagés (CSPQ). Il serait remplacé par un Centre d'excellence en technologies de l'information et les 450 Centres de traitement de l'information (CTI) seraient fusionnés en trois entités.

Pour réduire la bureaucratie, il propose la création d'un identifiant numérique unique pour chaque citoyen basé sur les données du Directeur de l'état civil et la numérisation de l'ensemble des services administratifs du gouvernement d'ici 2025.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer