Les chefs de parti s'arrêtent dans René-Lévesque

Samedi, François Legault sera de passage dans René-Lévesque,... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Samedi, François Legault sera de passage dans René-Lévesque, en appui au candidat Dave Savard, un professeur de philosophie.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ensemble des quatre partis représentés à l'Assemblée nationale met le paquet pour rafler la circonscription de René-Lévesque, qui, comme trois autres au Québec, sera soumis à une élection complémentaire le 9 novembre. Leurs chefs, ou des figures de marque, passent tous par Baie-Comeau.

Même s'il s'agit d'un château fort péquiste - un député du PQ a été en poste au cours de 36 des 45 dernières années -, la circonscription s'était permis une infidélité d'un an en élisant un représentant de l'Action démocratique du Québec en 2002, à la faveur justement d'une élection complémentaire.

Nul doute que les autres partis, principalement la Coalition avenir Québec et Québec solidaire, entendent saisir l'occasion de récolter un éventuel vote de protestation envers les deux grands partis afin de faire une percée. La candidate solidaire table d'ailleurs là-dessus.

Le premier ministre Philippe Couillard a lancé le bal des visites de chef dès le 4 octobre, en venant dévoiler l'identité de celle qui défend les couleurs du Parti libéral dans la circonscription, Karine Otis, conseillère municipale à Baie-Comeau.

Mardi dernier, au tour d'Amir Khadir de faire son arrêt à Baie-Comeau. M. Khadir n'est pas le chef de Québec solidaire, mais il est néanmoins une figure de proue du parti, qui fera confiance à Claire Du Sablon, retraitée engagée dans la communauté.

Vendredi, c'était au tour du chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, de s'arrêter dans la principale ville de la circonscription pour vanter les mérites de son candidat, Martin Ouellet, qui vient du milieu économique.

Et samedi, François Legault fera lui aussi ce passage obligatoire dans René-Lévesque, en appui au candidat Dave Savard, un professeur de philosophie. Les deux hommes visiteront notamment les travailleurs de la Scierie des Outardes et assisteront en soirée au match du Drakkar de Baie-Comeau, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Vendredi, ces quatre candidats répondaient aux questions de la Chambre de commerce de Manicouagan, en présence de M. Péladeau et d'à peine 50 convives, dont au moins la moitié reliés aux partis. Les questions portaient principalement sur le développement économique de la Manicouagan.

Le candidat d'Option nationale est Yan Rivard, conseiller en sécurité financière, tandis que le Parti conservateur du Québec présente l'entrepreneur Éric Sirois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer