Le Bloc québécois vétuste, estime Amir Khadir

Amir Khadir Khadir a déjà porté les couleurs du... (Photo Yan Doublet, archives Le Soleil)

Agrandir

Amir Khadir Khadir a déjà porté les couleurs du Bloc, aux élections de 2000. «C'est une stratégie du mouvement souverainiste à laquelle j'ai adhéré. Les indépendantistes du Québec devaient alors envoyer en bloc des députés au parlement canadien. Ceci dit, c'est une stratégie, ce n'est pas un but en soi, faire élire des députés indépendantistes [à Ottawa].»

Photo Yan Doublet, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>

(Baie-Comeau) Selon Amir Khadir, les résultats du scrutin fédéral de lundi démontrent qu'avec seulement 19 % du vote, le Bloc québécois n'est visiblement plus le véhicule préféré de ceux et celles qui espèrent vivre le grand soir de l'indépendance.

«De toute évidence, le Bloc ne parvient pas à convaincre le même nombre d'indépendantistes qu'à une certaine époque», a exprimé le député de Québec solidaire, de passage à Baie-Comeau mardi afin d'appuyer la candidate de son parti à l'élection complémentaire dans René-Lévesque, Claire Du Sablon.

«Il y a un bon bassin d'indépendantistes qui, pour d'autres considérations, votent pour d'autres partis. Ce qui a primé au Québec et ailleurs au Canada, c'était de se débarrasser du gouvernement conservateur», a-t-il précisé.

Ancien candidat

M. Khadir a déjà porté les couleurs du Bloc, aux élections de 2000. «C'est une stratégie du mouvement souverainiste à laquelle j'ai adhéré. Les indépendantistes du Québec devaient alors envoyer en bloc des députés au parlement canadien. Ceci dit, c'est une stratégie, ce n'est pas un but en soi, faire élire des députés indépendantistes [à Ottawa].»

Le député de Mercier à l'Assemblée nationale croit que l'heure est maintenant venue pour les indépendantistes de revoir en profondeur les priorités. «J'espère que nous saurons dans les prochains mois pouvoir remettre tout sur la table. Qu'on ne va pas sacraliser ni le Bloc, ni le PQ, ni même Québec solidaire ou Option nationale, et qu'on sacralisera qu'une chose, le peuple québécois. Finalement, l'objectif est de se donner un pays, mais pour le peuple du Québec. C'est en fonction de ça qu'on doit redéfinir une stratégie pour accéder à l'indépendance.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer