Anglade attirée au PLQ par un poste de ministre, estime Legault

Dominique Anglade a été présidente de la CAQ... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Dominique Anglade a été présidente de la CAQ pendant deux ans.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dominique Anglade a cédé au chant de sirènes libérales parce qu'on lui a promis un poste de ministre, estime François Legault.

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) s'est dit «déçu», jeudi, de voir l'ex-présidente de son parti changer de camp. Mme Anglade est pressentie pour représenter les couleurs du Parti libéral dans la circonscription de Saint-Henri-Sainte-Anne, laissée vacante par la démission de Marguerite Blais.

«Ce que je comprends, c'est que Dominique a accepté un poste de ministre, a commenté M. Legault. On voit que M. Couillard n'offre pas de poste de ministre à certains députés et ils quittent. Mais dans le cas de Dominique, ce que je comprends, c'est qu'on lui a offert un poste de ministre.»

S'il juge «malheureux» que Mme Anglade ne l'ait pas contacté pour lui annoncer la nouvelle, le chef caquiste reconnaît qu'il s'agit d'une bonne prise pour le Parti libéral du Québec. Celle qui a défendu la bannière caquiste dans Fabre en 2012 a aussi été présidente du parti pendant deux ans, avant de quitter le poste pour prendre la tête de Montréal International. L'ingénieure de formation détient un MBA aux Hautes études commerciales (HEC) Montréal.

«On est dans l'opposition pour trois ans, a souligné M. Legault. C'est certain qu'on ne peut pas offrir des postes de ministre.» Il a dit croire «plus que jamais» à la CAQ.

Pas de confirmation officielle

L'information éventée par le chroniqueur Jean Lapierre n'a pas été confirmée officiellement, mais les libéraux n'ont rien fait pour la contredire. «On est un parti de ralliement, a affirmé le premier ministre Philippe Couillard. M. Legault clairement devrait s'interroger sur sa capacité à lui d'exercer le ralliement de sa formation politique.»

Pas question par contre d'accréditer l'idée qu'il aurait fait reluire une limousine ministérielle à Mme Anglade. «Si on fait des annonces, ce sera des annonces de candidatures et pas d'autre chose que ça, a dit M. Couillard. La première responsabilité d'une personne lorsqu'elle se joint à une équipe politique, c'est d'être élue dans sa circonscription. Le reste n'est possible que si cette première étape est franchie.»

En avant-midi, le ministre Sam Hamad s'est plu à rappeler à François Legault la liste des membres qui ont déserté ses rangs depuis quelques années. «C'est une très bonne fille, a-t-il lancé en parlant de Mme Anglade. Je m'ennuyais en passant de Christian Dubé, de Gérard Deltell, de Maud Cohen, de Mme Anglade. Et bientôt, on va s'ennuyer de Sylvie Roy.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer