La FTQ mène une campagne «n'importe-qui-sauf-Harper»

La Fédération a annoncé, en fin de journée,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La Fédération a annoncé, en fin de journée, qu'elle endosse les députés sortants néo-démocrates de la région, dont Raymond Côté (Beauport-Limoilou).

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) accorde son soutien aux cinq candidats du NPD de la région métropolitaine de Québec. Fidèle à son mot d'ordre de tout mettre en oeuvre pour battre les candidats conservateurs, la direction de la centrale syndicale se rangera même derrière un libéral dans Mont-Royal.

La FTQ donne suite à sa promesse de se mêler de la campagne électorale. Dans 11 circonscriptions, elle juge pouvoir contribuer à la défaite d'un porte-couleurs de la formation de Stephen Harper.

La Fédération a annoncé, en fin de journée, qu'elle endosse les députés sortants néo-démocrates Raymond Côté (Beauport-Limoilou), Anne-Marie Day (Charlesbourg-Haute-Saint-Charles), Denis Blanchette (Louis-Hébert), Élaine Michaud (Portneuf-Jacques-Cartier) de même que G. Daniel Caron qui tentera de succéder dans Louis-Saint-Laurent à Alexandrine Latendresse qui quitte la politique.

Pour l'instant, l'offensive se limite à des circonscriptions de la Rive-Nord de la région. Elle devrait s'étendre à la Rive-Sud dont, fort probablement, Lévis-Bellechasse, que représente le député-ministre sortant Steven Blaney, indique le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

Une croix sur la Beauce

Tout indique que des efforts seront déployés dans Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière et Mégantic-L'Érable, où ont été respectivement élus les conservateurs Jacques Gourde et Christian Paradis. Ce dernier ne sera pas en lice, le 19 octobre. «Nous ne pensons pas pouvoir déloger Maxime Bernier», concède Serge Cadieux. «Nous n'irons pas en Beauce.»

««Nous ne pensons pas pouvoir déloger Maxime Bernier. Nous n'irons pas en Beauce.»

Serge Cadieux
Secrétaire général de la FTQ

La décision de la FTQ de lâcher le Bloc québécois a fait grand bruit. Il s'agissait d'un allié traditionnel de la seule formation souverainiste oeuvrant sur la scène fédérale. M. Cadieux insiste qu'il en a informé les deux chefs successifs du Bloc, Mario Beaulieu et, maintenant, Gilles Duceppe.

«Ce n'est pas une campagne contre le Bloc» que d'appuyer une formation comme le NPD. «Nous ne sommes pas déçus par le Bloc. Notre analyse, c'est que nous ne pouvons nous permettre» la réélection du gouvernement de Stephen Harper.

Il n'est pas exclu que la FTQ fasse exception pour une candidature bloquiste dans la région du Lac-Saint-Jean, glisse le secrétaire général. Il attend cependant les résultats d'un sondage, en cours de réalisation cette semaine.

La logique de «n'importe-qui-sauf-Harper» amène la Fédération des travailleurs à opter pour le candidat Anthony Housefather, candidat du Parti libéral du Canada dans Mont-Royal, contre Robert Libman, le représentant du Parti conservateur du Canada. Ce réputé château fort libéral «est menacé par les conservateurs», donne pour toute explication M. Cadieux. «L'important est de battre les conservateurs là où ils ont une chance de gagner.»

Serge Cadieux a participé à des rencontres à Québec. Hier, en soirée, il devait échanger avec des collègues de la région sur le mouvement qu'enclenche la FTQ. Des rencontres avec les membres de la centrale auront lieu. Du «matériel» d'information sera distribué. La campagne ne se limitera pas à ses réunions internes.

Budget de 430 000 $

La FTQ s'est enregistrée auprès d'Élections Canada comme tierce partie. Nous pouvons effectuer des dépenses jusqu'à concurrence de 430 000 $, relate en substance Serge Cadieux. Il fait valoir que la FTQ ne croit pas du tout atteindre un tel niveau de dépenses.

Le syndicaliste se fait insistant sur le fait que tout se fera dans les limites de la légalité. «Rigoureusement», tout investissement qui peut être comptabilisé en vertu de la loi sur les dépenses électorales le sera, promet-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer