Drainville réclame une «clause d'appauvrissement zéro» pour les employés de l'État

Bernard Drainville... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Bernard Drainville

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le péquiste Bernard Drainville réclame une «clause d'appauvrissement zéro» pour les 591 800 salariés de l'État québécois.

Le Parti québécois de Pierre Karl Péladeau refuse de se ranger derrière les demandes des syndicats des secteurs public et parapublic, mais il prônera néanmoins une «clause d'appauvrissement zéro» pour les syndiqués concernés.

Les leaders syndicaux ont déploré la semaine dernière le refus réitéré par M. Péladeau de soutenir leurs revendications dans le bras de fer les opposant au Conseil du trésor.

Le nouveau leader parlementaire du Parti québécois, Bernard Drainville, qui dirigera à partir de la semaine prochaine les troupes péquistes à la période des questions à l'Assemblée nationale, affirme toutefois que son parti veut que le gouvernement de Philippe Couillard accorde au moins le taux d'inflation aux salariés de l'État.

«Actuellement, en proposant 0 % et 0 % les deux premières années [de leur prochain contrat de travail], le gouvernement Couillard appauvrit les infirmières et les enseignantes, déclare Bernard Drainville en entrevue avec Le Soleil. Ce n'est pas acceptable.»

Le chef Pierre Karl Péladeau lui a officiellement confié dimanche la tâche de succéder à Stéphane Bédard à titre de leader parlementaire de l'opposition officielle. M. Bédard demeure muet depuis vendredi, depuis que des informations ont commencé à courir au sujet de sa rétrogradation. Plusieurs le disent amer.

DES ENGAGEMENTS

La «clause d'appauvrissement zéro» que mousse Bernard Drainville fait partie des engagements qu'il a conclus avec Pierre Karl Péladeau lorsqu'il s'est rallié à lui au mois d'avril, alors que la course à la direction du Parti québécois battait son plein.

Le deuxième engagement a trait à la démarche d'accession du Québec à l'indépendance. Il stipule que les membres du Parti québécois devront se prononcer sur la stratégie référendaire de leur parti avant les prochaines élections générales québécoises.

La troisième entente qu'ils ont conclue en avril concerne l'élaboration d'une stratégie visant à «sortir le Québec du pétrole» à l'horizon 2050.

«On ne s'ingère pas dans les négos» des employés de l'État, précise Bernard Drainville. «Au-delà de ça [du fait d'au moins accorder des augmentations égalant ou dépassant l'indice annuel d'inflation], ce sera donc négocié à la table de négociations» par le Conseil du trésor et les syndicats, insiste-t-il.

Les offres du gouvernement aux employés de l'État tablent sur un gel salarial les deux premières années de leur prochain contrat de travail et sur des hausses de 1 % annuellement les trois suivantes. Les organisations syndicales réclament 4,5 % d'augmentation par an pendant trois ans.

Le taux d'inflation sur lequel veut s'appuyer M. Drainville varie d'une année à l'autre, mais il est plus élevé que ce qu'offre le Conseil du trésor - et il est moins élevé que ce que réclament les syndicats.

UN TON «DOSÉ»

Le nouveau leader parlementaire du Parti québécois confie que Pierre Karl Péladeau lui a dit souhaiter «une opposition proche du monde, humaine; une opposition qui parle au nom des parents, au nom des enfants».

Bernard Drainville affirme vouloir mettre en lumière le «coût humain» de «l'austérité libérale».

À propos du «ton» à la période des questions, tout sera question de «dosage», enchaîne-t-il. Il affirme qu'«il faut moduler l'indignation selon l'importance de l'enjeu» traité.

Il fait valoir que dénoncer «tous les problèmes» sur le même ton peut déboucher sur une perte de «crédibilité» à la longue.

Réunis en caucus à Rimouski il y a deux semaines, des députés du Parti québécois avaient exprimé la crainte qu'à trop souvent crier au loup, les vrais problèmes devant être dénoncés ne soient pas suffisamment entendus par les citoyens.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer