Lutte contre l'EI: le Canada veut faire sa part dans la coalition

Le député fédéral Rob Nicholson a rencontré lors... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le député fédéral Rob Nicholson a rencontré lors d'un tête-à-tête Zainab Hawa Bangura, représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies sur la violence sexuelle commise en période de conflit.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Canada n'a pas l'intention de rester sur les lignes de côté dans la lutte contre le groupe armé État islamique (EI). Et la rencontre qui se tient jeudi à Québec n'est qu'une illustration de l'implication et des «efforts constants» d'Ottawa à cet égard, selon le ministre des Affaires étrangères du Canada, Rob Nicholson.

«C'est très clair que le groupe armé État islamique représente une menace directe pour le Canada», a répondu le ministre lorsque questionné sur la publicité qu'attirait l'événement pour son parti à quelques mois des élections. Son gouvernement, a-t-il ajouté, n'a jamais entretenu de doute quant à son implication dans les efforts internationaux pour lutter contre le terrorisme. 

«Nous allons faire notre part et le premier ministre Stephen Harper a été constant à ce sujet, que ce soit en Ukraine, avec notre soutien à Israël ou encore avec la coalition [contre l'EI]», a renchéri M.Nicholson lors d'un bref entretien téléphonique avec Le Soleil alors qu'il se trouvait déjà dans la capitale nationale mercredi. 

«C'est important de tenir une telle rencontre et je suis venu ici à quelques reprises. La ville de Québec est un excellent endroit pour organiser une conférence de cette nature et c'est une façon de plus de sensibiliser le public au groupe armé État islamique», a commenté l'élu quant au choix de l'endroit pour  organiser la rencontre. 

Aide de 8 millions $

Le ministre des Affaires étrangères a rencontré mercredi lors d'un tête-à-tête la représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies sur la violence sexuelle commise en période de conflits, Zainab Bangura. Il lui a notamment fait savoir que le Canada injectait une aide supplémentaire de 8 millions $ pour soutenir la cause. 

C'est d'ailleurs Ottawa qui a invité la diplomate onusienne à faire une présentation devant les membres de la coalition lors d'un dîner jeudi. «Nous croyons à une approche balancée pour lutter contre l'EI et les menaces ne sont pas seulement d'ordre militaire. Il y a des crimes horribles qui sont commis contre les femmes et les filles et c'est inacceptable», a-t-il dénoncé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer