Durée maximale de campagne électorale: Gilles Duceppe souhaite une loi

Prenant part à une tournée cycliste pré-électorale, le... (La Presse Canadienne, Graham Hugues)

Agrandir

Prenant part à une tournée cycliste pré-électorale, le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, et le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, ont échangé quelques mots avant d'enfourcher leur vélo. M. Duceppe estime qu'une loi devrait prévoir un nombre maximal de journées à une campagne électorale pour éviter que le parti au pouvoir en profite pour gonfler ses dépenses électorales aux frais des contribuables.

La Presse Canadienne, Graham Hugues

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La loi devrait prévoir un nombre maximal de journées à une campagne électorale pour éviter que le parti au pouvoir en profite pour gonfler ses dépenses électorales aux frais des contribuables, estime le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe.

Les élections à date fixe ont réglé certains problèmes, mais en ont généré d'autres, a noté M. Duceppe au Soleil, mercredi. Outre un maximum de jours à une campagne, les dépenses gouvernementales dans l'année qui précède l'élection devraient aussi être réglementées, selon lui. 

«On le voit, il y a eu une multiplication des annonces, constate le chef bloquiste. Une utilisation des moyens de l'État à des fins nettement partisanes. Et là, si on déclenche l'élection rapidement, c'est ni plus ni moins pour se faire rembourser [davantage de dépenses électorales]. Pour en ressortir avec des coffres gonflés. C'est irrespectueux.»

Dans une entrevue au Soleil, lundi, l'ex-directeur général des élections du Canada, Jean-Pierre Kingsley, s'est insurgé contre la possibilité que la campagne électorale soit prolongée. Selon lui, une pareille stratégie appliquée par le parti au pouvoir viserait uniquement à obtenir davantage de remboursement de dépenses électorales à même les fonds publics. 

Les dépenses encourues par Élections Canada pour la tenue du scrutin seront aussi d'autant plus grandes que la campagne sera longue, a-t-il fait valoir. 

«Je pense que [les conservateurs] devraient tout simplement respecter le minimum de jours, ou s'ils le dépassent, que ce soit de quelques jours seulement», estime le chef bloquiste, Gilles Duceppe.

En accord

La députée néo-démocrate de Québec, Annick Papillon, est parfaitement d'accord avec la position exprimée par celui qui a été DGE pendant 17 ans. «Une campagne plus longue va gaspiller des fonds publics», affirme-t-elle. 

Elle réfute l'analyse du ministre conservateur Denis Lebel selon laquelle plus de jours de campagne auraient permis de contrer la vague orange lors de l'élection 2011. «C'est tellement faux, dit-elle. En Ontario, au contraire, on continuait à faire des gains. Si la campagne avait duré deux semaines de plus, peut-être que le NPD aurait été porté au pouvoir.»

Le NPD note aussi que, plus la campagne sera longue, plus les trois sénateurs suspendus sans solde (Mike Duffy, Pamela Wallin et Patrick Brazeau) pourront toucher leur salaire longtemps. La suspension de leur paie n'est pas valide lorsque le Parlement est dissous. 

Chez les libéraux, le candidat Jean-Yves Duclos estime que le gouvernement conservateur fait «tout ce qu'il peut pour s'accrocher au pouvoir». Même si les choses vont «bien», il concède que son parti a encore du travail à faire en termes de financement. Mais il ne craint pas que les fonds manquent en cours de campagne parce que les ressources seront utilisées «judicieusement», affirme-t-il. 

Les conservateurs devront répondre de leur volonté d'étirer la campagne, le cas échéant, croit-il. «Dans le passé, 37 jours a toujours été suffisant pour bien communiquer les messages, affirme le candidat Duclos. Je pense que les gens veulent des élections efficaces.»

Le Parti conservateur n'a pas voulu répondre directement à l'analyse de l'ex-DGE. «La réalité, c'est que nous avons des élections à date fixe et les Canadiens auront un choix important à faire le 19 octobre prochain», a indiqué par courriel Marc-André Leclerc, directeur adjoint aux communications du parti.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer