Agents correctionnels en campagne contre les conservateurs

Des dizaines d'agents correctionnels ont fait du porte-à-porte... (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Des dizaines d'agents correctionnels ont fait du porte-à-porte dans la circonscription du ministre de la Sécurité publique Steven Blaney, samedi, afin d'inviter les électeurs à ne pas donner leur appui aux conservateurs à l'automne.

Photo Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les pénitenciers canadiens «s'américanisent», et les agents correctionnels en font les frais, déplorent les centrales syndicales. Des dizaines de travailleuses et de travailleurs ont ainsi fait du porte-à-porte dans la circonscription du ministre de la Sécurité publique Steven Blaney, samedi, afin d'inviter les électeurs à ne pas donner leur appui aux conservateurs à l'automne.

De projet de loi en projet de loi, le Parti conservateur de Stephen Harper a profondément changé la culture implantée dans les pénitenciers du pays, croit le Syndicat des agents correctionnels du Canada (UCCO-SACC-CSN).

«Les conservateurs ont passé beaucoup de lois, ont fermé des pénitenciers, ce qui fait qu'il y a eu une hausse du nombre de détenus dans les pénitenciers fédéraux», a exposé Luc Charron, représentant syndical à la CSN. «Ils [les détenus] sortent moins vite. Le roulement est moins grand.»

Pour dénoncer cette situation et le peu d'ouverture des élus conservateurs afin de revoir certaines décisions, le syndicat a choisi de ne plus attendre et de s'investir sur le terrain en cette période de précampagne électorale. Des agentes et des agents correctionnels des quatre coins de la province et de l'Ontario ont donc convergé vers la Rive-Sud de Québec, samedi, dans la circonscription de Lévis-Bellechasse, représentée par Steven Blaney.

«C'est notre patron. C'est le ministre de la Sécurité publique. C'est un ministre qui ne veut pas nous parler. Les douanes, l'armée et la Gendarmerie royale du Canada ont eu des hausses de budget cette année. Le service correctionnel a eu des coupures de 355 millions $», a pesté M. Charron.

Selon ce dernier, la pression monte continuellement dans les établissements fédéraux, au Québec comme à travers le Canada, depuis l'arrivée des conservateurs au pouvoir en 2006. Et les récentes compressions budgétaires n'aident en rien la cause, a poursuivi le représentant syndical. «On cherche à sauver de l'argent à gauche et à droite pour remplacer les 355 millions $. Ils font des économies sur les détenus aussi, sur la nourriture par exemple. C'est un paquet de choses qui fait que la tension monte. Dans les [pénitenciers] maximums, c'est presque sur une base quotidienne qu'il y a des incidents», a-t-il expliqué. «Les détenus sont souvent deux par cellule. Ils deviennent plus agressifs.»

Modèle américain

L'approche canadienne était auparavant davantage axée sur la réinsertion sociale, soutient M. Charron. Avec les conservateurs, c'est l'inverse. «Ils se basent sur le modèle américain. [...] On voit dernièrement que c'est plus dur, ils essaient plus de s'évader», a-t-il dit, faisant référence à la récente évasion de deux meurtriers d'une prison de l'État de New York.

Devant la fin de non-recevoir des conservateurs, les syndiqués misent sur l'ouverture démontrée par les partis d'opposition à Ottawa. Les néo-démocrates et les libéraux seraient en effet prêts à entamer des discussions s'ils accèdent au pouvoir, croit Luc Charron, d'où sa motivation à barrer la route à Stephen Harper.

Le Syndicat des agents correctionnels du Canada demande par ailleurs que soit mis en place un système de dépistage des maladies infectieuses auprès des détenus à leur arrivée dans un centre de détention. Selon M. Charron, une simple prise de sang permettrait d'assurer la sécurité des travailleurs lors de leurs interventions.

Les différentes centrales syndicales à travers le pays envisagent des tournées de porte-à-porte comme celle réalisée dans la région de Québec.

Il existe 11 pénitenciers au Québec, dont ceux de Donnacona et de Port-Cartier, à sécurité maximale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer