L'ex-journaliste Réjean Léveillé se présente comme candidat conservateur

Réjean Léveillé (à droite) se présentera dans la... (Photo: TVA)

Agrandir

Réjean Léveillé (à droite) se présentera dans la circonscription Saint-Hyacinthe-Bagot.

Photo: TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Un autre journaliste fait le saut en politique fédérale: cette fois, c'est au tour de Réjean Léveillé de tenter le coup. Il briguera l'investiture conservatrice dans la circonscription de Saint-Hyacinthe-Bagot.

«M. Léveillé cherchait une façon de s'impliquer auprès du parti et se présenter comme candidat est sans aucun doute la bonne façon», a confié vendredi une source conservatrice.

«Il a beaucoup aimé ses échanges avec le ministre [Denis] Lebel», a ajouté cette même source, faisant référence au lieutenant québécois du premier ministre Stephen Harper.

Réjean Léveillé a travaillé pendant de nombreuses années comme reporter au réseau TVA. On se souvient qu'il avait été grièvement blessé en décembre 2009 lorsque l'hélicoptère TVA, à bord duquel il prenait place, s'était écrasé près de l'autoroute Bonaventure, à Montréal.

Il se joint aux autres candidats de renom repêchés récemment au Québec par le Parti conservateur, et parmi lesquels figurent deux anciens journalistes, soit Gérard Deltell (l'ex-député à l'Assemblée nationale a travaillé à TQS) et Pascale Déry, qui était à l'emploi du réseau TVA.

Plus largement, sur la scène fédérale, ils sont plusieurs ex-journalistes à tenter un saut en politique pour les élections prévues le 19 octobre prochain.

Du côté du Nouveau Parti démocratique (NPD), au Québec, on note les candidatures de l'analyste sportif à Radio-Canada et ex-correspondant parlementaire Martin Leclerc, et celle de Sue Montgomery, ancienne scribe au journal The Gazette.

Au Nouveau-Brunswick, l'ex-reporter de Radio-Canada en Acadie, Rosaire L'Italien, a confirmé au début du mois qu'il sautait dans l'arène politique pour le NPD.

Aucun des trois n'a encore officiellement été désigné candidat.

Le Parti libéral du Canada (PLC) compte aussi quelques anciens travailleurs de l'information au sein de ses rangs, mais surtout dans le reste du Canada (Alberta, Ontario, Saskatchewan).

Espoir de gains conservateurs

Le Parti conservateur espère que Réjean Léveillé pourra contribuer à réaliser des gains pour le parti au Québec.

Car pour l'instant, seuls cinq députés québécois sont au gouvernement.

L'un d'entre eux, le ministre du Développement international, Christian Paradis, a annoncé qu'il ne solliciterait pas un nouveau mandat à l'automne.

Les candidatures des quatre autres - Steven Blaney, Denis Lebel, Maxime Bernier et Jacques Gourde - ont été confirmées.

La circonscription dans laquelle se présente Réjean Léveillé est actuellement détenue par le NPD.

La députée sortante, Marie-Claude Morin, a annoncé l'été dernier qu'elle ne se représenterait cependant pas aux prochaines élections.

C'est plutôt Brigitte Sansoucy qui tentera de se faire élire sous la bannière néo-démocrate dans Saint-Hyacinthe-Bagot.

Les autres candidats sur les rangs dans cette circonscription sont le libéral René Vincelette et le bloquiste Michel Filion.

Réjean Léveillé doit faire une annonce «dans les prochains jours», selon la source conservatrice qui a confirmé son saut en politique.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer