L'ouverture de Duceppe qualifiée de «mirage» par le chef de Forces et Démocratie

Jean-François Fortin a qualifié de véritable «mirage» l'offre... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Jean-François Fortin a qualifié de véritable «mirage» l'offre de Gilles Duceppe faite à l'endroit des autres souverainistes le jour de son retour.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Étienne Fortin-Gauthier
La Presse Canadienne
Montréal

L'ouverture manifestée par le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, à l'endroit des nationalistes des autres formations politiques n'était qu'un mirage, selon le chef du Parti Forces et Démocratie, Jean-François Fortin.

L'ex-député bloquiste torpille son ancienne formation politique dans une déclaration envoyée mercredi, où il accuse le clan Duceppe d'avoir complètement ignoré ses appels et ses demandes de rencontres.

En entrevue avec La Presse Canadienne, il a soutenu que cette attitude illustre une «ouverture de façade» d'un parti qui est «incapable de se renouveler» et de coopérer avec les autres acteurs en présence.

Le chef du Parti Forces et Démocratie affirme qu'il était prêt à tout mettre sur la table dans ses discussions avec le Bloc québécois, incluant une fusion de sa formation politique avec le parti de Gilles Duceppe.

Loin de reculer en entrevue, Jean-François Fortin a qualifié de véritable «mirage» l'offre de Gilles Duceppe faite à l'endroit des autres souverainistes le jour de son retour, la semaine dernière.

Le Bloc est prisonnier des «ornières étroites tracées par Mario Beaulieu», a soutenu M. Fortin, ajoutant que c'est cette philosophie qui était à l'origine de la perte de pertinence du parti.

«Aucun geste concret n'a été posé pour permettre de rassembler les troupes et faire en sorte que le Bloc québécois puisse apprendre et évoluer depuis la défaite électorale de 2011», a-t-il indiqué.

Gilles Duceppe nie

Alors que Jean-François Fortin affirme que son «appel téléphonique direct» à Gilles Duceppe est resté «lettre morte», Gilles Duceppe nie catégoriquement cette information.

«Jamais, jamais, jamais. Aucun appel, aucun courriel», a-t-il soutenu lorsque rejoint par La Presse Canadienne.

Gilles Duceppe était-il prêt à discuter d'un possible rapprochement avec le Parti Forces et Démocratie?

«Il ne m'a pas appelé. Il ne m'a jamais parlé de rien. Il n'y a jamais eu de demandes pour me rencontrer», a répondu M. Duceppe sans vouloir développer sur la question d'une éventuelle alliance.

Le nouveau chef du Bloc québécois a par ailleurs indiqué n'avoir pas non plus fait de démarches pour discuter avec Jean-François Fortin.

Un peu plus tard en soirée, le Bloc Québécois a fait parvenir une déclaration à La Presse Canadienne concernant la division des militants souverainistes.

«Tous les gens qui ont les intérêts des régions du Québec à coeur et tous les indépendantes sont les bienvenus au Bloc Québécois», a indiqué la formation politique.

Même s'il aurait été prêt à discuter avec Gilles Duceppe sur une possible alliance, Jean-François Fortin affirme que la majorité des citoyens ne font pas de l'indépendance du Québec une de leurs priorités pour le prochain scrutin fédéral.

Selon lui, la population est plutôt préoccupée par les coupes répétées d'Ottawa et son désir de centralisation de plusieurs programmes.

Même s'il continue de se dire souverainiste, il affirme qu'il est temps d'aller au-delà des lignes partisanes et des étiquettes.

C'est dans cette optique, qu'il a salué au cours des dernières heures les idées du Parti libéral du Canada sur les questions du processus démocratique et de la transparence du gouvernement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer