Exclusif

Employés de l'État: 18 % de demandes de retraite de plus

Le ministre Martin Coiteux s'est toujours défendu de... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le ministre Martin Coiteux s'est toujours défendu de chercher en douce à obtenir davantage de départs à la retraite.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Au cours des six premiers mois de l'année 2015, près de 18 % d'employés de l'État de plus que l'an dernier ont officiellement demandé à prendre leur retraite.

Du 1er janvier au 31 mai, 12 563 fonctionnaires, enseignants, infirmières, dirigeants ou autres employés de l'État ont fait parvenir une «demande de rente» à la Commission administrative des régimes de retraite et d'assurances (CARRA).

Ils avaient été 10 689 à le faire durant la même période l'an dernier. La hausse précise est de 17,5 %.

Les données ont été colligées par la CARRA à la demande du Soleil. Il ne s'agit pas de personnes téléphonant à la Commission administrative des régimes de retraite et d'assurances pour obtenir des renseignements concernant leur situation, mais bel et bien d'employés ayant formulé une demande de retraite. Des syndiqués, mais aussi des cadres. Du réseau de la santé, par exemple.

Le chiffre de 12 563 (fonctionnaires, enseignants, infirmières, dirigeants ou autres employés de l'État) est à mettre en perspective avec le nombre total de personnes dont le régime de retraite est administré par la CARRA. Au 31 décembre 2014, celle-ci comptait en effet 584 711 «participants actifs», syndiqués et cadres.

La CARRA ne fournit pas d'explication sur la hausse de 17,5 % entre les six premiers mois de 2014 et ceux de cette année. Mais tout indique qu'elle soit en bonne partie attribuable aux offres, aux demandes, présentées aux employés de l'État québécois à la fin de l'année dernière par le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux.

Elles reposent sur un gel salarial les deux premières années de leur prochain contrat de travail et sur des hausses de 1 % annuellement les trois suivantes. Plus spécifiquement, en ce qui a trait aux retraites, le gouvernement de Philippe Couillard veut faire passer l'âge de départ normal de ses employés de 60 à 62 ans. Il veut que leur rente soit calculée selon la moyenne du salaire de leurs huit meilleures années de travail et non plus des cinq. Enfin, que la pénalité applicable pour une prise de retraite anticipée passe de 4 % à 7,2 % par année.

HAUSSE ANTICIPÉE AU TRÉSOR

La hausse de départs à la retraite a été anticipée par le Conseil du trésor. Ce ministère évalue à environ 15 000 le nombre d'employés de l'État prenant bon an mal an leur retraite. Or, il a estimé qu'il pourrait y en avoir entre 8000 et 10 000 de plus d'ici 2017 en raison de ses propositions.

Du côté syndical, on ne se réjouit pas de la hausse du nombre de prises de retraite. Pour l'heure, les propositions du Conseil du trésor ne sont que des «demandes», insiste-t-on. Rien n'a été conclu et les négociations avec les représentants du Conseil du trésor se poursuivront au cours des prochaines semaines, ajoute-t-on.

Le ministre Martin Coiteux s'est toujours défendu de chercher en douce à obtenir davantage de départs à la retraite.

Si rien n'était entrepris, la cotisation moyenne des employés des secteurs public et parapublic à leur régime de retraite devrait grimper de plusieurs milliers de dollars par année, a-t-il déjà expliqué. Il a aussi indiqué que la pénalité de 4 % actuellement imposée aux employés prenant une retraite hâtive «ne couvre pas le coût de chaque départ anticipé», et qu'il fallait donc l'ajuster à la hausse.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer