Deux Grands officiers de l'Ordre national, deux visions de la cause souverainiste

Au sujet de sa décoration en tant que... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Au sujet de sa décoration en tant que Grand Officier, Denys Arcand a laissé tomber que «c'est juste du bonheur, un grand honneur».

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) Le dramaturge Michel Tremblay ressent de «l'excitation». Le cinéaste Denys Arcand croit qu'elle fait du surplace. Les nouveaux Grands officiers de l'Ordre national du Québec ont une perception bien différente de la cause souverainiste.

Mardi, au Salon rouge de l'Assemblée nationale, après avoir reçu la médaille de l'Ordre des mains du premier ministre Philippe Couillard, l'auteur des Belles soeurs n'a pas hésité à commenter que «pour le moment, c'est excitant. Il y a des choses qui se passent, qui semblent mijoter.

«Mais c'est avec le temps qu'on va savoir s'il va se passer quelque chose, a-t-il fait savoir aux médias. Entre avoir l'intention de faire des choses - et, youpi! c'est formidable! - et le moment de poser les gestes, c'est un pas que nous n'avons pas encore fait.»

Michel Tremblay s'est enthousiasmé du retour de Gilles Duceppe comme chef du Bloc québécois. «Quelqu'un de nouveau et d'excitant arrive, c'est sûr que ça fouette les troupes. Ce qui serait formidable, c'est que ça dure.» Il s'est refusé à tout commentaire sur l'accession de Pierre Karl Péladeau à la tête du Parti québécois. «Ça, je n'en parle pas. Je garde mon quant-à-soi», a-t-il précisé.

Il est revenu sur une vieille controverse lui prêtant le sentiment d'avoir perdu foi dans la souveraineté. «J'avais dit que tant et aussi longtemps qu'on voudra vendre l'indépendance en ne parlant que d'économie, on ne la fera jamais, a-t-il corrigé. L'économie, c'est absolument essentiel. Mais avec l'économie, il faut aussi avoir la fierté de la langue française», a-t-il dit en signalant qu'il demeure indépendantiste.

Qu'elle soit souverainiste ou fédéraliste, Denys Arcand refuse de porter une étiquette. Il s'est posé en observateur et suggéré qu'il «n'a pas vu de changement vraiment fondamental dans le discours des deux camps», celui du «Oui» à la souveraineté et celui du «Non», depuis le référendum de 1980.

À l'époque, il a signé le célèbre documentaire Le confort et l'indifférence. Cet immobilisme argumentaire «est une des raisons pour lesquelles je me suis moins intéressé à la politique, même professionnellement comme cinéaste». Selon lui, il pourrait refaire le même film «et probablement avec le même titre.

«Les données n'ont à peu près pas changé si vous regardez ce que dit le Parti libéral [en ce qui a trait] à la campagne contre le référendum qu'ils feront et la campagne que fera Pierre Karl» Péladeau, en sa faveur. «Les thèmes sont à peu près les mêmes», a-t-il estimé, que ce soit sur le front social, économique et culturel.

Au sujet de sa décoration en tant que Grand Officier, Denys Arcand a laissé tomber que «c'est juste du bonheur, un grand honneur». D'un an, jour pour jour, son cadet et originaire du même quartier à Montréal, Michel Tremblay, âgé de bientôt 72 ans, a répondu que «c'est la reconnaissance qui fait plaisir. C'est toujours fantastique.»

La cérémonie de mardi a permis aux hommes d'affaires Alain et Laurent Lemaire de rejoindre au sein de l'Ordre national leur frère Bernard qui est Officier depuis 1995. Les trois sont les bâtisseurs de la firme Cascades.

Un autre duo a été décoré. André Dubois et Marc Laurendeau ont marqué les années 60 avec le groupe humoristique les Cyniques. M. Dubois est demeuré engagé dans le monde de l'humour. M. Laurendeau est journaliste depuis 1973.

Vous auriez pensé à l'époque de vos tournées qu'on vous remettrait une telle distinction honorifique? Courte hésitation et avec un sourire : «Non. Nous étions insolents, iconoclastes, un peu rebelles, contestataires, délinquants. Donc, par essence, on ne pensait jamais recevoir cela.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer