Tchador: oui pour les fonctionnaires, non au PLQ

La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a... (Photothèque La Presse)

Agrandir

La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a justifié l'autorisation pour les fonctionnaires de porter le tchador (photo) par le fait que certaines femmes le revêtent par choix. Elle a toutefois admis que certaines sont aussi forcées de s'habiller avec ce vêtement islamique long, drapé autour de la tête.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les libéraux refusent qu'une de leur candidate porte un tchador, mais l'autorisent pour toutes les employées de l'État, notamment parce que certaines le portent par choix.

La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a réitéré jeudi la position établie au sortir d'une valse-hésitation, début 2014: le Parti libéral du Québec (PLQ) n'accepterait pas une candidate arborant le tchador, un vêtement islamique long drapé autour de la tête, mais qui laisse le visage à découvert.

«Là-dessus, M. Couillard s'est clairement exprimé, a affirmé la ministre Vallée. Il a dit qu'au PLQ, il n'y aurait pas de candidate portant le tchador. Ça, c'est un choix de notre parti. On a été très clair là-dessus. N'essayons pas de faire une polémique autour de ça.»

Le projet de loi 62 sur la neutralité religieuse de l'État, déposé mercredi par la ministre, ne va pas aussi loin. Il prévoit que les services publics doivent être reçus et donnés «à visage découvert», ce qui n'exclut pas le tchador.

«Le tchador, évidemment, pour bien des gens, constitue un signe d'oppression de la femme, a déclaré Mme Vallée, aussi responsable de la condition féminine. Il y a des femmes qui sont forcées de le porter, mais il y a des femmes qui le portent de façon volontaire. Et ça aussi, on doit respecter ça. Il n'appartient pas de déterminer et de juger les gens.»

La ministre est confortable avec le contenu du projet de loi qui sera débattu à l'automne. «Je suis à l'aise avec les principes qui respectent l'égalité homme-femme», a affirmé Mme Vallée.

Le chef libéral Couillard a décrit l'année dernière le tchador comme une «manifestation d'une situation d'oppression de la femme et d'exclusion».

Pour les demandes d'accommodement raisonnables, par exemple chez ceux qui voudraient obtenir des services avec le visage couvert, des «balises» et des «critères» ont été établis, a noté la ministre. Ils prévoient que l'accommodement doit respecter l'égalité homme-femme, la neutralité de l'État et que le demandeur s'implique dans la recherche d'une solution avant d'être accordé.

La ministre Vallée a par ailleurs indiqué que son gouvernement est «ouvert» à ce que sa nouvelle législation s'applique aussi aux municipalités si elles en font la demande. «On est loin d'être dogmatique», a-t-elle affirmé.

Maltais «stupéfaite»

De son côté, la députée péquiste Agnès Maltais est «stupéfaite» que le projet de loi n'interdise pas le tchador pour les fonctionnaires. «C'est très clair que le tchador est un vêtement archaïque et qui va vraiment à l'encontre de l'égalité homme-femme, a-t-elle commenté. Même le premier ministre l'a reconnu l'année dernière avant la campagne électorale. Je ne comprends pas ce revirement de situation. Ça va à l'encontre du gros bon sens. [...] C'est absolument incohérent. Ils sont empêtrés dans leurs propres contradictions. Je ne comprends pas comment ils vont tenir le coup avec ça.»

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, avait aussi compris que M. Couillard voulait interdire le tchador aux fonctionnaires. «C'est assez clair que le tchador est un signe d'oppression envers la femme et que ça ne devrait pas être permis pour les employés de l'État», a déclaré M. Legault.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer