Partielle dans Chauveau: du journalisme à la politique

Les principaux candidats dans Chauveau qui souhaitent faire... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Les principaux candidats dans Chauveau qui souhaitent faire leur entrée par la grande porte de l'Assemblée nationale, le 8 juin :  Marjolaine Bouchard (Québec solidaire), Sébastien Couture (Parti québécois), Jocelyne Cazin (Coalition avenir Québec) et Véronyque Tremblay (Parti libéral du Québec)

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Chauveau. C'est la circonscription vers laquelle les yeux seront tournés le 8 juin, jour d'élections partielles au Québec. Fief adéquiste et caquiste depuis 2007, Chauveau a longtemps envoyé à l'Assemblée nationale, en alternance, des représentants du Parti québécois et du Parti libéral. Trois ex-journalistes tenteront de succéder à... un ex-journaliste, Gérard Deltell, parti tenter sa chance sur la scène fédérale. À travers cinq questions, Le Soleil a cherché à en apprendre davantage sur le programme et la personnalité des candidats des quatre formations politiques représentées à l'Assemblée nationale.

Q Un dossier qui vous donne envie de vous battre?

Marjolaine Bouchard (QS): Je veux des services publics forts. Il faut cesser de couper et réinvestir en santé et en éducation.

Jocelyne Cazin (CAQ): L'hôpital Chauveau. Je voudrais que l'établissement retrouve ses lettres de noblesse. Ce n'est plus un hôpital, mais un centre de jour, avec une urgence qui ferme à 22h. Il faut une urgence ouverte la nuit. C'est d'autant plus important que la population est vieillissante et aux prises avec davantage de maladies dégénératives.

Sébastien Couture (PQ): La qualité de l'environnement, plus particulièrement l'eau du lac Saint-Charles, dont la dégradation s'accélère. Plus on attend, plus les problèmes risquent d'être importants. Il faut s'attaquer rapidement à ce problème.

Véronyque Tremblay (PLQ): Davantage de médecins de famille, le plus rapidement possible, car les besoins sont criants. Il est également important d'ouvrir une super clinique, ouverte sept jours sur sept. Je considère irréaliste de conserver ouverte la nuit l'urgence de l'hôpital Chauveau.

Q Qu'est-ce qui vous irrite le plus en politique?

Marjolaine Bouchard (QS): Voir la facture de la dette refilée à la classe moyenne. Les familles et les travailleurs ont fait leur part. Il faut aller chercher l'argent plus haut.

Jocelyne Cazin (CAQ): Ah mon Dieu!... De voir à quel point les promesses ne sont pas tenues par les politiciens. Les libéraux avaient promis de ne pas augmenter les tarifs de garderie, regardez ce qu'ils ont fait. Depuis que je suis en politique, ça me saute aux yeux. Il faut redonner confiance aux citoyens.

Sébastien Couture (PQ): Le cynisme à l'égard des politiciens. On a du bon monde, de bonnes candidatures. J'espère que les gens vont comprendre que, comme partout, il peut y avoir des pommes pourries. Il faut regarder la politique de façon plus positive.

Véronyque Tremblay (PLQ): Le désabusement des gens face à la politique. Néanmoins, je considère que ça demeure le véhicule le plus efficace pour changer les choses.

Q Un personnage, présent ou passé, d'ici ou d'ailleurs, qui vous sert de modèle?

Marjolaine Bouchard (QS): Françoise David, parce qu'elle a le courage d'aller à contre-courant et d'aller chercher l'argent où il se trouve, chez les plus riches.

Jocelyne Cazin (CAQ): Le plus bel exemple est devant moi: Gérard Deltell. Je souhaite faire un travail dans la continuité du sien.

Sébastien Couture (PQ): Tous les gens qui se tiennent debout, qui ne sont pas des marionnettes, qui défendent leurs valeurs. Le père du Parti québécois, René Lévesque, m'a grandement inspiré. Il était près des gens et n'avait pas la langue de bois.

Véronyque Tremblay (PLQ): Robert Bourassa a contribué de façon incroyable à l'essor économique du Québec, avec la Baie-James et les débuts d'Hydro-Québec. On parle encore de ses 100 000 emplois.

Q L'endroit préféré dans votre circonscription?

Marjolaine Bouchard (QS): Les chutes Kabir Kouba, où je vais souvent me promener. C'est tellement beau.

Jocelyne Cazin (CAQ): Je suis une femme de montagnes et de lacs, alors je ne suis pas du tout dépaysée dans Chauveau, avec les paysages de Stoneham, Lac-Delage, Lac-Saint-Charles. C'est un comté magnifique.

Sébastien Couture (PQ): J'aime bien mon p'tit resto du coin, à Stoneham, le St-Peter, où j'ai fait le lancement de ma campagne. Je me promène beaucoup dans le comté. J'aime aller chez Archibald, faire du ski au Relais...

Véronyque Tremblay (PLQ): J'en ai plusieurs, mais puisque j'aime skier, Le Relais, Stoneham et les Sentiers du moulin.

Q Trois ex-journalistes sont candidats dans Chauveau pour remplacer un journaliste. Que pensez-vous du cas Pierre Karl Péladeau, un patron de presse qui aspire à devenir premier ministre?

Marjolaine Bouchard (QS): Pour moi, c'est clairement un conflit d'intérêts. Un politicien ne peut pas détenir la moitié des médias du Québec et en même temps être premier ministre.

Jocelyne Cazin (CAQ): Honnêtement, il va avoir beaucoup de difficultés. Ça va devenir carrément insoutenable de se partager entre le show-business et la politique. Il va être continuellement en conflit d'intérêts. Il va passer son temps à sortir des commissions parlementaires.

Sébastien Couture (PQ): Cette question évolue. Je préfère attendre de voir ce qui va se passer avec la commission parlementaire sur le sujet.

Véronyque Tremblay (PLQ): J'ai des réserves. Quelqu'un qui exerce une aussi grosse influence, il y a un risque. C'est du jamais-vu. La question n'est pas évidente à trancher, va falloir l'étudier davantage.

***

Liste des candidats dans Chauveau

>> Marjolaine Bouchard: Québec solidaire

>> Jocelyne Cazin: Coalition avenir Québec

>> Sébastien Couture: Parti québécois

>> Stéphanie Grimard: Option nationale

>> Frank Malenfant: Parti des sans parti

>> Manuel Mathieu: Équipe autonomiste

>> Adrien Pouliot: Parti conservateur du Québec

>> Véronyque Tremblay: Parti libéral du Québec

***

Résultats des élections d'avril 2014

Nombre de votes - Pourcentage

Gérard Deltell 22 769, 52 %(Coalition avenir Québec) (majorité 9739)

Bernard Chartier 12 940, 29 % (Parti libéral du Québec)

Christian Robitaille (Parti québécois) 5289, 12 %

Jean-Claude Bernheim 1617, 3,7 % (Québec solidaire)

Julie Plamondon 455, 1 % (Parti conservateur du Québec)

Sophie Leblanc (Option nationale) 289, 0,6 %

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer