Péladeau s'investit à fond dans les élections partielles

Le chef du PQ, Pierre Karl Péladeau... (La Presse canadienne, Clement Allard)

Agrandir

Le chef du PQ, Pierre Karl Péladeau

La Presse canadienne, Clement Allard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pierre Karl Péladeau joue le tout pour le tout. Il sera dans la circonscription de Chauveau pour une deuxième journée d'affilée mercredi. Il se rendra aussi dans Jean-Talon.

Des péquistes se plaisent à souligner que leur nouveau chef offre un «démenti» à tous ceux qui ont soutenu qu'il se tiendrait le plus loin possible des deux partielles à venir, et ce, pour éviter que son début de mandat soit entaché par deux défaites du Parti québécois. Le fait est qu'il a décidé de mouiller sa chemise, de s'y investir le plus possible.

Pierre Karl Péladeau espérerait à tout le moins faire croître le nombre d'électeurs du Parti québécois.

Depuis qu'il a pris les rênes du parti, le 15 mai, il s'est déjà rendu deux fois dans Jean-Talon et une fois dans Chauveau.

Dans Chauveau, mercredi matin, le nouveau chef péquiste rappellera que près de 300 000 personnes sont alimentées par l'eau potable du lac Saint-Charles, soit plus de la moitié de toute celle consommée dans la ville de Québec.

Selon ce que Le Soleil a pu apprendre, accompagné de son candidat Sébastien Couture, il martèlera que les coupes du gouvernement Couillard aux organismes de prévention et de lutte aux «algues bleu-vert» auront des impacts sur la qualité du lac, ce qui touchera les résidents de la circonscription de Chauveau et de Québec. Il rencontrera les représentants de l'Association pour la protection de l'environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord.

Au Parti québécois, on fait valoir que la qualité de l'eau du lac Saint-Charles se dégrade en raison du développement résidentiel, mais aussi depuis l'élargissement de l'autoroute 175. Les sels épandus se répandent dans le lac et altèrent la qualité de l'eau et des habitats.

Dans Jean-Talon, mercredi midi, Pierre Karl Péladeau rencontrera des commerçants de la rue Maguire en compagnie de son candidat Clément Laberge.

Tous les jours

De passage dans Chauveau, mardi, le chef péquiste a créé un petit émoi. Il a déclaré que la Coalition avenir Québec et son ex-représentant à l'Assemblée nationale, Gérard Deltell, n'ont rien apporté aux électeurs de cette circonscription ces dernières années.

Des propos qui ont surpris M. Deltell et fait bondir la caquiste qui tente de lui succéder, Jocelyne Cazin. Ses mots sont «insultants» pour les citoyens de Chauveau qui ont choisi Gérard Deltell pour les représenter à trois reprises, estime-t-elle.

M. Péladeau s'envolera pour Paris mercredi soir. Il assistera jeudi à l'entrée officielle de Dany Laferrière à l'Académie française, une cérémonie à laquelle prendront part le premier ministre Philippe Couillard et la solidaire Françoise David.

Après son retour, vendredi soir, le chef indépendantiste se rendra pratiquement tous les jours soit dans Jean-Talon, soit dans Chauveau, prévoit-on. Au Parti québécois, on indique qu'il sera sur ces deux terrains de la capitale jusqu'au jour des scrutins, le 8 juin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer