Lisée se rallie à la «confiance des militants»

Jean-François Lisée... (PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Jean-François Lisée

PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Au début de la course à la chefferie du Parti québécois (PQ), en octobre dernier, Jean-François Lisée avait qualifié Pierre Karl Péladeau de «bombe à retardement» pour la formation souverainiste. Il se contente maintenant de se rallier «à la confiance des militants» exprimée envers le nouveau chef. 

Les prédictions du député de Rosemont se sont avérées. En janvier, il avait quitté la course à la chefferie du PQ en affirmant qu'elle était déjà terminée. «Pierre Karl a gagné», avait-il dit. C'est maintenant chose faite.

Rencontré vendredi après la victoire de M. Péladeau, Jean-François Lisée s'est dit prêt à travailler avec celui envers qui il a émis plusieurs réserves.

«Lorsqu'on est dans une course à la direction, on met l'accent sur les divergences et lorsque la course est terminée on met l'accent sur les convergences. C'est là-dessus qu'on va travailler», a-t-il dit. «Je me rallie à la confiance exprimée par les militants», a-t-il exprimé.

Mais lui accordez-vous votre confiance ? «Comme il l'a dit j'ai un éclairage singulier sur un certain nombre de choses [...] Je suis indépendant d'esprit, je l'étais avant et je le serai après», a-t-il répondu. «Ma tâche est maintenant de faire en sorte que nos forces se combinent.»

M. Lisée s'est dit plutôt encouragé par l'appui fort qu'a reçu M. Péladeau, avec près de 58% des voix dès le premier tour. «Je pense que ce qu'ils ont vu en lui, c'est sa capacité de projeter une image de réussite d'entreprise. Donc c'est une combinaison que nous n'avons jamais eu au PQ», a-t-il analysé. «Il y a une nouvelle donne que Pierre Karl incarne et notre espoir est que ça nous mène à des victoires.»

À savoir s'il regrettait de s'être retiré de la course, M. Lisée assume complètement son choix et soutient qu'en bout de ligne, il ne s'était pas trompé sur la volonté des militants d'élire l'homme d'affaires. «J'ai dit ce que j'avais à dire.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer