Forums jeunesse: rencontre de la dernière chance avec Couillard

Philippe Couillard, le premier ministre du Québec.... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Philippe Couillard, le premier ministre du Québec.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après des mois d'attente, le premier ministre et ministre responsable de la jeunesse a finalement consenti à rencontrer mercredi des représentants des forums jeunesse.

Des alternatives concrètes à l'arrêt complet du financement de ces organismes ont été présentées à Philippe Couillard. 

Pour rappel, le gouvernement libéral a décidé le mois dernier de mettre fin au financement des forums jeunesse, préférant confier leurs sommes et leurs responsabilités aux carrefours jeunesse-emploi (CJE).

Pour les représentants des forums jeunesse, «il ne faut pas opposer employabilité et citoyenneté». Il est possible, disent-ils, de travailler sur les deux plans à la fois «pour un montant très raisonnable». Aussi souhaitent-ils que le gouvernement réinvestisse un montant consacré clairement à la participation électorale et citoyenne des jeunes.

«Nous croyons qu'il est possible d'investir 55 millions $ pour les jeunes qui ne sont ni en emploi ni en formation, et 2 millions $ pour tous les jeunes Québécois afin d'augmenter leur engagement bénévole à titre de citoyens responsables, leur participation électorale, l'éducation à la citoyenneté et la représentation des jeunes dans les milieux décisionnels», explique la secrétaire de la Table de concertation des forums jeunesse régionaux du Québec (TCFJRQ), Mélanie Claude.

Conditions de fermeture

Le document présenté au premier ministre fait par ailleurs état des conditions de fermeture imposées aux Forums jeunesse. La TCFJRQ déplore notamment que les forums jeunesse se retrouvent dans la situation où, malgré les ententes signées, ils doivent revenir sur leur signature et leur parole en désengageant des sommes prévues pour des projets concrets afin de payer des frais administratifs entraînés par l'interruption soudaine du financement gouvernemental.

Rencontre satisfaisante

Les représentants de la TCFJRQ sont sortis «optimistes» de leur rencontre avec le premier ministre, qui se serait montré ouvert à considérer les propositions soumises. Une rencontre de travail avec le Secrétariat à la jeunesse serait d'ailleurs prévue «dans les plus brefs délais». 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer