Élection partielle: la bataille bien lancée dans Chauveau

Les libéraux insisteront sur le fait que Véronyque... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les libéraux insisteront sur le fait que Véronyque Tremblay habite et connaît bien la circonscription de Chauveau.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La bataille dans Chauveau est bel et bien lancée et elle s'annonce féroce, à peine 48 heures après le déclenchement de l'élection partielle dans la circonscription de Québec.

«On est très confiants», a lancé jeudi aux journalistes le premier ministre Philippe Couillard, de passage à la microbrasserie Archibald de Lac-Beauport en compagnie de sa candidate, Véronyque Tremblay, pour un rassemblement entre citoyens et militants. «On n'abuse pas de confiance, on prend rien pour acquis, mais on pense qu'on a quelqu'un ici qui connaît le comté, qui habite dans le comté et qui va pouvoir bien représenter les gens de Chauveau.»

Car, bien qu'elle soit originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, MmeTremblay réside à Québec depuis longtemps. «Véronyque habite ici depuis plusieurs années. Ses enfants vont à l'école dans Chauveau», fait d'ailleurs valoir le premier ministre.

Des propos que les électeurs de Chauveau entendront souvent sortir de la bouche des libéraux jusqu'au 8juin, date de l'élection partielle, ceux-ci dénonçant le «parachutage» de la candidate caquiste, Jocelyne Cazin, qui vit présentement dans la région de Montréal.

À propos de l'ancien député caquiste de la circonscription, Gérard Deltell, Philippe Couillard avoue qu'il détient «de grandes assises dans le comté», mais refuse de croire que les électeurs se tourneront automatiquement vers MmeCazin. 

«On croit qu'avec Véronyque, ils vont retrouver le type de représentation qu'ils ont eue avec Gérard [Deltell], une représentation de proximité», souligne M. Couillard.

Pancarte qui fait jaser

Une pancarte électorale de la libérale Véronyque Tremblay a fait jaser jeudi lorsqu'une sympathisante caquiste a remarqué qu'elle était située du côté ouest du boulevard de l'Ormière, qui appartient à la circonscription de La Peltrie, détenue par le caquiste Éric Caire. 

Questionnée à ce propos, la principale intéressée a précisé qu'il ne s'agissait pas d'une erreur et que la pancarte était là pour rester. «Je suis pas mal à l'aise du tout. [...] Les gens de Chauveau circulent par là pour s'en aller travailler, notamment à Québec. Si on voulait qu'ils voient la pancarte, il fallait la placer de l'autre côté. C'est tout simplement ça. On le savait très bien.»

Québec solidaire veut envoyer un signal au gouvernement

Malgré les châteaux forts caquiste et libéral que représentent respectivement les circonscriptions de Chauveau et de Jean-Talon, Québec solidaire se lance dans la course aux élections partielles du 8 juin avec l'éducatrice spécialisée Marjolaine Bouchard et l'entrepreneure en environnement Amélie Boisvert.

Les deux candidates admettent qu'elles ont peu de chances de l'emporter devant de gros noms comme Jocelyne Cazin, Sébastien Proulx et Véronyque Tremblay, mais rappellent qu'un signal peut tout de même être envoyé au gouvernement.

Il s'agit d'ailleurs d'un point primordial aux yeux de Marjolaine Bouchard, native de Saint-Émile, qui dit s'être lancée en politique en réaction aux mesures d'austérité mises en place par le gouvernement Couillard depuis plus d'un an.

«Ma priorité est d'envoyer un message clair au gouvernement», explique la candidate solidaire dans Chauveau, rappelant du même souffle que rien n'est impossible durant une élection. «Il n'y a qu'à voir ce qui vient de se passer en Alberta», ajoute-t-elle, en référence à l'élection récente du Nouveau Parti démocratique dans cette province détenue par le Parti progressiste-conservateur depuis 44 ans.

Un résultat de scrutin également mentionné par la candidate solidaire dans Jean-Talon, Amélie Boisvert, qui ajoute que «tout est possible lorsque des voix se lèvent» pour dénoncer.

La présentation des candidates s'est déroulée en présence des députés solidaires Amir Khadir et Manon Massé hier, soit au lendemain du déclenchement des élections partielles, lesquelles se tiendront le 8 juin. 

Partager

À lire aussi

  • CAQ : à la défense de la classe moyenne

    Politique

    CAQ : à la défense de la classe moyenne

    Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, n'a pas mâché ses mots samedi à l'endroit du gouvernement de Philippe Couillard. «Les... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer