Partielles à Québec: l'opposition anticipe le déclenchement des élections cette semaine

Clément Laberge, défait aux élections du 7 avril... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Clément Laberge, défait aux élections du 7 avril 2014, sera de nouveau sur les rangs pour le PQ dans Jean-Talon.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les partis d'opposition à l'Assemblée nationale s'attendent au déclenchement des élections partielles dans les circonscriptions de Chauveau et de Jean-Talon mercredi ou celui de la semaine prochaine. En attendant, les candidatures se précisent, alors que Clément Laberge sera fait candidat du Parti québécois (PQ) pour briguer le siège laissé vacant par Yves Bolduc.

Plusieurs sources au sein du PQ ont indiqué au Soleil dans les derniers jours que les libéraux pourraient déclencher les élections pour ces deux circonscriptions au terme du Conseil des ministres de mercredi. C'est du moins ce qu'ils anticipent et «ça travaille fort dans les officines péquistes» pour s'y préparer, nous a-t-on dit.

Selon ces sources, le Parti libéral pourrait profiter de ces deux élections qui s'annoncent difficiles pour le PQ. Jean-Talon est un château fort libéral et Chauveau n'a jamais échappé aux caquistes depuis la création du parti de François Legault.

Deux défaites du PQ quelques semaines seulement après l'élection de son nouveau chef, au plus tard le 22 mai, profiteraient à Philippe Couillard à la toute fin des travaux parlementaires, analysent-elles.

Tant le PQ que la Coalition avenir Québec (CAQ) s'attendent à un vote avant le début de l'été ou avant la fin de la présente session parlementaire, qui se termine le 12 juin.

Si ce calcul politique s'avère, les électeurs des deux circonscriptions se dirigeraient aux urnes le 1er juin ou le 8 juin.

Les récentes informations envoyant l'ex-journaliste du FM93 et de TVA Véronyque Tremblay chez les libéraux dans Chauveau pour se mesurer à l'ex-journaliste-animatrice Jocelyne Cazin (CAQ) ont conforté l'opposition dans leurs prédictions.

Laberge dans Jean-Talon

Le portrait des candidatures s'est d'ailleurs encore clarifié en fin de semaine. Le Soleil a appris ce qui était déjà une rumeur, à savoir que Clément Laberge, défait aux élections du 7 avril 2014, sera de nouveau sur les rangs pour le PQ dans Jean-Talon. M. Laberge avait terminé deuxième aux dernières élections générales, près de 8000 voix derrière l'ex-ministre de l'Éducation, Yves Bolduc.

Il devrait se mesurer à Sébastien Proulx, un actuel conseiller du premier ministre Philippe Couillard. La CAQ pourrait remettre sous sa bannière le candidat de 2014, Hugues Beaulieu, qui est arrivé tout juste derrière son opposant péquiste.

Les caquistes n'ont pas voulu confirmer cette option, dimanche, se contentant d'affirmer qu'une annonce serait faite ultérieurement.

L'autre inconnue est le candidat péquiste dans Chauveau pour succéder à Gérard Deltell, parti chez les conservateurs au fédéral. Le parti doit trouver un candidat qui osera se lancer dans une bataille qui risque fort de se jouer entre les deux ex-journalistes-animatrices.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer