Chefferie du PQ: Drainville se range derrière Péladeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne, Michel Corbeil
Le Soleil

(Québec) La course est terminée pour Bernard Drainville. Quelques jours après l'avoir pris de front, il rejoint le camp de Pierre Karl Péladeau. Son propre combat, considère-t-il, est perdu d'avance.

L'information a eu l'effet d'une bombe sur la colline parlementaire. Étreint par l'émotion, le député péquiste de Marie-Victorin est venu confirmer en début d'après-midi mercredi qu'il ne brigue plus la chefferie du Parti québécois.

«Il faut se rendre à l'évidence, a-t-il déclaré. Pierre Karl a rassemblé une nette majorité derrière lui. Pour continuer, il aurait fallu mener une campagne très dure. Trop dure. Il ne faut pas être trop égoïste là-dedans. Il faut penser à l'équipe, à notre parti et à la cause que l'on porte.»

Ce forfait a surpris d'autant plus que M. Drainville s'est lancé à l'attaque avec combativité, il y a une semaine, lors du débat de Québec. Il a cuisiné M. Péladeau sur sa mécanique référendaire «floue», critiqué certains de ses faux pas médiatiques, prévenu les militants des dangers de s'amouracher d'un «sauveur». «Moi, je pense que c'est un mirage», a-t-il dit de l'actionnaire majoritaire de Québecor.

Mais cette passe d'armes ne s'est pas faite sans heurt. S'il juge que ses questions étaient «légitimes», «raisonnables» et «nécessaires», plusieurs les lui ont reprochées. «Visiblement, beaucoup de nos membres sont très inquiets pour la suite des choses, a affirmé M. Drainville. Des membres qui veulent qu'on se rassemble, qui étaient plus ou moins à l'aise avec les questionnements que j'avais.»

Cela couplé au constat, que son collègue Jean-François Lisée a fait quelques mois avant lui, qu'il n'avait pas la moindre chance de l'emporter. Certains supputent qu'il craignait d'être relégué au troisième rang. M. Drainville affirme que la course n'avait «plus de sens» à partir du moment où il a eu la «certitude que Pierre Karl va gagner au premier tour par un très fort appui». «J'avais le goût de me battre pour gagner», a-t-il dit.

Vague pro-péladeau

Lorsque M. Drainville a prédit un second tour, avant le débat de Québec, le pointage laissait vraiment entrevoir cette possibilité, affirme-t-on dans son entourage. Mais il y avait aussi un message pour fouetter ses partisans. Depuis le débat de Québec, la vague d'appuis envers M. Péladeau n'aurait cessé de croître jusqu'à rendre un second tour inatteignable.

Pour le «bien du parti», M. Drainville appelle maintenant à un «rassemblement le plus vaste et le plus rapide possible». Il assure qu'il ne souhaite pas un couronnement pour celui qu'il appelle déjà «le chef» du PQ.

Le député de Marie-Victorin a pris sa décision lundi soir. De ses pourparlers avec M. Péladeau, il se targue d'avoir obtenu trois gains. Comme il le proposait, les militants péquistes seront consultés six mois avant les prochaines élections afin de déterminer si le parti doit promettre un référendum dans le mandat. Une clause «d'appauvrissement zéro» sera aussi réclamée pour tous les travailleurs du secteur public. Finalement, la stratégie pour faire du Québec la première économie verte sera portée par son colistier, Sylvain Gaudreault.

«On a quand même avancé, a souligné M. Drainville. Ce qui me donne confiance pour la suite est cette attitude, cette volonté de dialoguer que j'ai constatée» chez M. Péladeau.

Sept députés du caucus avaient choisi d'endosser Bernard Drainville. Seuls cinq d'entre eux étaient présents à ses côtés, mercredi: Mathieu Traversy, Alain Therrien, Guy Leclair, Sylvain Gaudreault et Sylvain Roy. Ils passent tous dans le clan Péladeau. Les deux autres, André Villeneuve et Carole Poirier, poursuivent leur réflexion pour la suite des choses.

Il reste deux débats à tenir entre les quatre aspirants à la chefferie du PQ avant le scrutin, à la mi-mai.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer