La libérale Michèle Audette battue dans Manicouagan

L'ex-présidente de l'Association des femmes autochtones du Canada,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'ex-présidente de l'Association des femmes autochtones du Canada, Michèle Audette.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) L'ex-présidente de l'Association des femmes autochtones du Canada, Michèle Audette, a mordu la poussière dans sa tentative de devenir candidate du Parti libéral du Canada (PLC) dans Manicouagan, sur la Côte-Nord.

Rare candidature vedette au Québec dans le parti de Justin Trudeau, Mme Audette a dû s'incliner devant l'ex-maire de Longue-Rive, Mario Tremblay. Deux autres candidats étaient dans la course, soit Dave Savard et Claude Soulière, respectivement professeur de philosophie au Cégep de Baie-Comeau et ex-président du Syndicat de l'enseignement de la Haute-Côte-Nord. Le résultat de ce vote, effectué par la poste, a été dévoilé dimanche.

Mme Audette a déclaré à La Presse Canadienne lundi qu'elle n'écartait pas l'idée de se présenter dans une autre circonscription, toujours sous les couleurs libérales. Elle se donne une ou deux semaines pour y réfléchir.

Michèle Audette avait annoncé l'année dernière son intention de se lancer en politique active en raison du refus du gouvernement Harper de créer une commission d'enquête sur les disparitions et les meurtres de femmes autochtones au Canada depuis 1980.

Soulignons que le PLC compte un peu moins de 1500 membres dans Manicouagan, une immense circonscription qui s'étend de Pessamit à Blanc-Sablon. Ces deux localités sont séparées de 1200 kilomètres.

Mario Tremblay, qui entend se concentrer sur les dossiers de l'assurance-emploi et du développement économique, n'a qu'un seul adversaire connu. Il s'agit du député actuel, le néo-démocrate Jonathan Genest-Jourdain, qui a déjà signifié son intention de solliciter un second mandat au prochain scrutin.

Le Parti conservateur, le Bloc québécois, le Parti vert ainsi que Forces et démocratie, le parti des régions lancé par l'ex-bloquiste Jean-François Fortin, n'ont pas encore désigné de candidat dans Manicouagan.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer