Couillard met fin aux impromptus de presse non préparés

Jusqu'ici, l'habitude voulait que les journalistes lancent des... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Jusqu'ici, l'habitude voulait que les journalistes lancent des questions aux élus du gouvernement à l'entrée de leur réunion matinale - et que ceux qui souhaitaient y répondre le fassent, tout simplement.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Terminé le temps des mêlées de presse non préparées avec les ministres et les députés du gouvernement de Philippe Couillard! Désormais, lorsqu'ils seront à l'Assemblée nationale, les élus libéraux ne répondront aux questions des journalistes qu'après leur réunion quotidienne en caucus. Pas avant.

Jusqu'ici, l'habitude voulait que les journalistes lancent des questions aux élus du gouvernement à l'entrée de leur réunion matinale - et que ceux qui souhaitaient y répondre le fassent. Tout simplement.

Une nouvelle procédure est maintenant en vigueur : c'est à la sortie de leur réunion quotidienne qu'ils répondront aux représentants des médias. À moins qu'une demande préalable ait été adressée à un attaché de presse, auquel cas ceux qui le désirent pourront venir répondre aux questions sans d'abord passer par le sas du caucus.

Il s'agit d'éviter que les ministres et les députés commettent des erreurs en répondant à des questions sans posséder tous les faits, explique le premier ministre Philippe Couillard.

«C'est normal que les gens comprennent les faits, connaissent les faits, avant de répondre à des questions sur des sujets d'actualité, justifie-t-il. C'est le minimum requis. C'est un gouvernement. On veut s'assurer que tout le monde s'entend sur les faits; qu'on a les faits réels avant de faire des commentaires.»

M. Couillard affirme que cette nouvelle consigne n'a aucun lien avec la phrase jugée malheureuse prononcée mardi par le ministre Yves Bolduc, à l'entrée du caucus libéral, sur une fouille à nu dans une école secondaire de Québec.

Perte de spontanéité

Selon les journalistes de la Tribune de la presse, un manque de spontanéité pourrait découler de cette nouvelle pratique. Les «messages» seront davantage «formatés», selon eux, et les «lignes du jour» prévaudront.

Dans les faits, moins d'élus seront interrogés, puisqu'ils sortent généralement pressés et en groupe de leur réunion. Il était plutôt facile d'en interroger plusieurs à l'entrée, puisqu'ils y arrivent en ordre dispersé, les uns après les autres.

«Refuser de répondre aux questions des journalistes est une tactique d'obstruction qui compromet l'accessibilité du public à l'information», fustige la Fédération professionnelle des journalistes du Québec. Elle exige le retrait de la directive.

Les matinées passent vite. Les ministres et les autres élus n'ont pas le temps d'être informés de tout avant la réunion du caucus, explique Philippe Couillard.

Tous continueront à «être accessibles», assure le chef du gouvernement : «Vous n'avez jamais eu un gouvernement aussi accessible que le nôtre.» Le gouvernement de Pauline Marois, lui, «contrôlait le message», déclare-t-il avec insistance.

La péquiste Agnès Maltais parle d'un accroc à la transparence promise. Son collègue Jean-François Lisée se moque de la stephen-harperisation de l'actuel gouvernement. Il fait référence au contrôle de l'information imposé par le premier ministre canadien à ses troupes.

Le chef caquiste François Legault partage cette analyse. Il dit à qui veut l'entendre qu'il n'agirait pas ainsi si lui-même dirigeait le gouvernement du Québec.

«Nous, on était mieux organisé», a encore dit Jean-François Lisée, mi-sérieux, mi-blagueur. «Quand on était ministre, on recevait par courriel ce qu'il fallait dire avant de vous voir.»

En fait, tous les élus de tous les gouvernements reçoivent tous les jours des «lignes de presse».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer