Place au nouveau Forum des élus

Régis Labeaume, maire de Québec, et Gilles Lehouillier,... (Photo Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Régis Labeaume, maire de Québec, et Gilles Lehouillier, son homologue de Lévis

Photo Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Conférence régionale des élus de la Capitale-Nationale sera bientôt abolie, place au Forum des élus. Cette nouvelle instance présentée mardi sera exclusivement constituée d'élus de Communauté métropolitaine de Québec, dont ceux de Québec, de Lévis et des MRC environnantes.

Elle inclut aussi la MRC de Charlevoix. Mais pas celle de Portneuf. Pour l'instant du moins. Survol de cette nouvelle «antistructure» qui se veut «simple, souple, efficace». «On veut le moins possible de structures. On est élus, on est imputables, on va décider et on va travailler nos affaires», a tranché le maire de Québec, Régis Labeaume.

Mandat

Le nouveau Forum des élus touchera essentiellement les mêmes dossiers que la Conférence régionale des élus (CRÉ). Le regroupement d'élus deviendra donc l'interlocuteur du gouvernement du Québec pour les dossiers régionaux et les négociations de diverses ententes touchant le développement économique et touristique, les ressources naturelles, la lutte contre la pauvreté, l'immigration et la protection des paysages.

Composition

Alors que la CRÉ de la Capitale-Nationale réunissait autour de la table une quarantaine d'élus et de représentants du monde socioéconomique et comptait 25 employés, le Forum des élus comptera au maximum 17 élus et aucun personnel permanenLa Nation huronne-wendat comptera un représentant. Aucune personne de la «société civile» ne s'y retrouvera. Les élus qui ont participé à une conférence de presse mardi n'y voient aucun problème. «Rencontrer la population, on fait ça tous les jours», a dit le maire de Québec et président de la CMQ, Régis Labeaume. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a pour sa part insisté sur le caractère «léger» du Forum des élus. «Les ententes spécifiques avec le gouvernement ne se feront pas avec six pieds de paperasse de 100 000 $ comme on avait avec la CRÉ. C'était ça, la tragédie des CRÉ», a-t-il illustré.

Budget

L'une des raisons pour laquelle les élus souhaitaient depuis plus d'un an l'abolition de la CRÉ était sa «bureaucratie» et son organisation jugées lourdes avec 25 employés et son budget d'administration évalué à plus de 2,5 millions $ sur un budget total de 8 millions $. Mardi, Régis Labeaume a dit que le nouveau Forum ne bénéficiait pas de budget déterminé pour l'instant. «Un fonds de développement régional sera réparti. Mais là, on part de zéro. Quand on en aura besoin, on va en trouver», a-t-il dit.

Le cas de Portneuf

De toutes les MRC présentes mardi, celle de Portneuf est la seule qui n'était pas représentée à la conférence de presse annonçant le nouveau Forum des élus hier. Une rencontre avec des maires de cette MRC est prévue le 3 mars. «Ça semble être un peu compliqué», a dit M. Labeaume à propos de Portneuf. Le préfet de cette MRC est Denis Langlois, trésorier de la CRÉ et qui a défendu cette structure par le passé. Est-ce que quelque chose cloche avec M. Langlois? Régis Labeaume n'a pas voulu personnaliser la question, hier. «Ce qu'on fait est une organisation pour des gens qui ont le goût de travailler ensemble. Si c'est pour faire de la politique, ce n'est pas la bonne place», a-t-il toutefois laissé tomber. «Nous, on ne s'oblige pas à avoir Portneuf. S'ils viennent tant mieux, mais c'est une question d'attitude. J'ai le goût de travailler avec eux autres dans la mesure où ce ne sera pas compliqué.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer