Laïcité: la position de Couillard dénoncée par une journaliste de Charlie Hebdo

De passage à la tribune parlementaire de l'Assemblée... (La Presse, Alain Roberge)

Agrandir

De passage à la tribune parlementaire de l'Assemblée nationale jeudi, Zineb El Rhazoui, rédactrice à Charlie Hebdo, estime que la position du gouvernement libéral quant à l'intégrisme religieux revient à soulager uniquement le symptôme, non le mal en lui-même.

La Presse, Alain Roberge

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pourfendeuse de l'intégrisme islamique et rédactrice au tristement célèbre Charlie Hebdo, Zineb El Rhazoui considère que le premier ministre Philippe Couillard réserve au Québec des lendemains qui déchantent en évitant de se mouiller dans le dossier de la laïcité. «Quand tu as une politique pareille, ça ne présage rien de bon.»

De passage à la tribune parlementaire de l'Assemblée nationale jeudi, et au consulat général de France la veille, la femme de 33 ans, titulaire d'une maîtrise en sociologie des religions, estime que la position du gouvernement libéral - choisir la lutte contre le terrorisme plutôt que contre l'intégrisme religieux - revient à soulager uniquement le symptôme, non le mal en lui-même.

«Quand j'entends ça, je me dis : aïe! bonjour les dégâts...», explique Mme El Rhazoui en entrevue au Soleil. «Comment peut-on lutter uniquement contre le terrorisme en l'isolant comme phénomène et processus d'un long cheminement? Le répressif, ce n'est qu'une politique d'urgence, un pansement. Pour lutter véritablement contre le problème, il faut le prendre en amont. S'il n'y a pas de prise de conscience politique, on sera obligé dans l'avenir de toujours rester dans le répressif.»

L'ex-candidate péquiste et militante pour la laïcité Djemila Benhabib, à l'origine de la venue au Québec de sa collègue française, estime elle aussi que le terrorisme est un produit de l'intégrisme et, par la bande, un danger pour la démocratie.

«Montrez-moi un intégrisme qui respecte le droit des femmes, ça n'existe pas. L'intégrisme, ce n'est pas Le Petit Prince ou Alice au pays des merveilles. L'intégrisme est une idéologie abjecte qui porte en soi la discrimination, la haine de l'autre et la détestation. Par essence, il est antidémocratique, contrevient aux droits humains et bafoue la dignité humaine.» 

Droit au blasphème

Encore ébranlée, trois semaines plus tard, par les tragiques événements de Charlie Hebdo, Mme El Rhazoui croit plus que jamais que le droit au blasphème est une condition sine qua non à la démocratie.

«Le droit de blasphémer est important, explique-t-elle, car il donne aussi le droit de déconstruire les idéologies intégristes qui mènent au terrorisme. Si on ne laisse pas les gens critiquer les religions, comment peut-on déconstruire l'idéologie intégriste qui produit le terrorisme?»

Dans un pays, la France, toujours sous le choc des attentats terroristes, Mme El Rhazoui ne souhaite surtout pas une récidive. «S'il y a encore des morts, je crains que les quatre millions de personnes descendues dans la rue soient moins pacifiques la prochaine fois. Il y a des gens galvanisés par l'extrême droite prêts à faire ce travail.» 

Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer