Le Sénat américain approuve la construction de Keystone XL

Le projet de loi sur Keystone a été... (Associated Press)

Agrandir

Le projet de loi sur Keystone a été approuvé par 62 voix contre 36.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dina Cappiello
Associated Press
Washington

Le Sénat américain contrôlé par les républicains a voté en faveur d'un projet de loi bipartisan approuvant la construction de l'oléoduc canadien transfrontalier Keystone XL, défiant le président Barack Obama qui a promis d'opposer son veto à ce projet.

Le projet de loi sur Keystone a été approuvé par 62 voix contre 36.

Les républicains, qui contrôlent désormais le Sénat, dressent donc ainsi la table pour une bataille - qui ne devrait pas être la seule - avec la Maison-Blanche au sujet des ressources et de l'environnement.

La construction de l'oléoduc transfrontalier est une des priorités des républicains depuis les élections de mi-mandat.

Ce vote fait suite à des semaines de débats parfois houleux qui ont même, à une occasion, gardé les élus en session jusqu'au petit matin. Des dizaines d'ajouts au projet de loi ont été étudiés, mais seuls quelques-uns se sont rendus jusqu'au document final, dont un reconnaissant que les changements climatiques sont bien réels.

Le projet de loi est soutenu par 60 sénateurs démocrates et républicains, un nombre suffisant pour être adopté par le Sénat de 100 membres, mais pas assez pour outrepasser le veto du président. Il autoriserait la construction de l'oléoduc de 1900 kilomètres de l'entreprise TransCanada, qui transporterait le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'aux raffineries du golfe du Mexique.

Les républicains, et même certains démocrates, veulent que la construction aille de l'avant pour les emplois qui en découleraient.

Proposé pour la première fois en 2008, le projet évalué à 8 milliards $ a été retardé maintes fois, notamment dans l'État du Nebraska, qu'il traverserait, et par la Maison-Blanche, où le président résiste à la pression du Congrès pour qu'il prenne une décision. En 2012, Barack Obama a rejeté le projet après que le Congrès eut ajouté une mesure qui lui imposait une date limite pour rendre une décision. TransCanada avait redéposé une demande.

Les accidents d'oléoducs en hausse persistante depuis 2009

Alors que le Congrès américain exhorte l'administration Obama à approuver le projet canadien Keystone XL, des données gouvernementales montrent que les accidents d'oléoducs sont de plus en plus fréquents aux États-Unis.

Un examen mené par l'Associated Press indique que le nombre d'accidents a connu une croissance persistante depuis 2009, renversant une période de déclin d'une décennie.

L'oléoduc Keystone XL de TransCanada partirait de l'Alberta pour se rendre jusqu'aux raffineries du golfe du Mexique, passant près de l'endroit où environ 115 000 litres de pétrole brut se sont déversés dans la rivière Yellowstone, au Montana, plus tôt ce mois-ci.

Après que le Sénat américain eut approuvé jeudi le projet Keystone, la sénatrice Maria Cantwell, de l'État de Washington, a souligné l'augmentation des déversements en appelant M. Obama à opposer son veto à la construction de l'oléoduc.

Partisane de Keystone, la sénatrice démocrate Heidi Heitkamp, du Dakota du Nord, a fait valoir que sa construction était préférable à l'usage d'oléoducs plus anciens. La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer